A LA UNE Burkina Buzz de la semaine Sécurité

Buzz de la semaine : il n’y pas que les autres qui soutiennent les FDS

Vous avez été nombreux à indiquer avoir été interpellés par ces multiples dons de matériels à nos forces de défense et de sécurité. Le dernier en date est celui des Etats-Unis d’Amérique. Ces derniers ont offert un équipement de transport et de communication à hauteur de 580 millions de francs CFA au Burkina Faso, et par ricochet aux forces conjointes du G5 Sahel.

Ce n’est pas la première fois que les FDS bénéficient de dons venant d’autres pays. Bien avant ce don de la part du gouvernement américain, le Japon avait lui aussi offert à la police nationale, un important lot de matériel roulant composé de 96 pick-up et de 242 moto, plus 105 lampes projecteurs portables. Ce don était estimé à plus de 3 milliards 250 millions de francs CFA.

Dans la même veine, le 08 mai 2019, le Qatar offrait 24 blindés à l’armée burkinabè. Ces blindés sont de fabrication Qatari et fonctionnent uniquement au diesel.

L’ on serait tenté de croire qu’il n’y a que les pays partenaires du Burkina qui viennent en aide aux FDS. Pourtant au niveau national, les Burkinabè le font aussi.

En février 2019, les hommes d’affaires du Burkina, ont offert un chèque de 100 millions de francs CFA au ministère de la sécurité.

Le 06 mars 2019, Sika Kaboré, épouse du chef de l’Etat, a offert une ambulance d’une valeur de 20 millions de francs CFA et un lot de matériel médical aux militaires, dans le but de faciliter un tant soit peu les évacuations de blessés. Ce matériel a été réceptionné par le général Moïse Minoungou qui a promis d’en faire usage.

Tout récemment en décembre 2019, une femme d’affaire Burkinabè offrait aussi un véhicule de type pickup au ministère de la sécurité.

Et dans la même lancée, les retraités du Burkina faisaient don de 665 mille francs CFA aux FDS.

Cependant, les militaires Burkinabè ne sont pas que dans une posture de receveur. Dans le cadre de l’opération Doofu par exemple, l’armée a fait don d’engrais, et d’aliment pour le bétail des populations du Centre-Nord, du Nord et du Sahel. 71 tonnes d’engrais, 40 tonnes d’aliment pour bétail, et 20 tonnes de semence. C’est exactement la composition du don ce jour.

Les exemples de ce genre sont légion. Les points de vue divergeants sont compréhensibles, et les craintes de voir le dicton « la main qui reçoit est toujours en bas » perdurer sont tout aussi légitimes.

N’empêche, ce qui compte vraiment c’est l’utilisation qui en est faite. Et rien qu’ à l’occasion de ces fêtes de fin d’années, il a été donné de constater que les policier. postés aux carrefours chauds de la capitale étaient tous munis de leuts nouvelle moto, prêts à les utiliser si l’occasion se présentait.

Ange L. Jordan MEDA

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Actualité de la semaine en bref

Jordan MEDA

ECONCOURS 2020 : DIFFICULTÉS LIÉES AUX PAIEMENTS

INFOWAKAT

Stage militaire de L’ENAM : 850 élèves attendus au Groupement d’instruction des forces armées

INFOWAKAT

Fada N’Gourma : une panique générale dans la ville

INFOWAKAT

Côte d’Ivoire : le fauteuil ou le peuple

Jordan MEDA

COVID19-BF : 04 nouvelles guérisons à la date du 06 août 2020

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR