A LA UNE Articles Burkina Buzz de la semaine

Buzz de la semaine : Papa CENI et le bal des prétendants de mademoiselle Kossyam

Le dépôt des candidatures à la présidentielle de novembre 2020 a débuté le 28 septembre 2020 et a pris fin ce 02 octobre 2020. Une semaine a été donnée aux différents présidents des partis politiques et aux citoyens désirant mener la course pour la présidentielle, de se présenter afin de se faire proclamer candidat aux élections. Ce sont au total 23 candidats dont trois femmes qui ont reçu leur récépissé des mains du président de la CENI.

Les dépôts des candidatures étaient aux allures de campagne. Chaque parti politique était accompagné de militants avec différents slogans de soutien. Ils ont profité faire leur « petite campagne ». Chaque candidat devant le parloir prétend avoir le meilleur programme pour relever la Nation et réduire le taux de chômage. Transformant ainsi et momentanément la CENI en espace de meeting.

Parmi les candidats issus de formations et partis politiques, il y avait les indépendants. Issa Sawadogo est l’un de ces indépendants. Il a déposé son dossier sans la caution et les attestations de parrainage. C’est au soir de la date limite qu’il a apporté un chèque qui sera refusé par la CENI.

Certains candidats indépendants dénoncent aussi le nombre de signature requise pour les parrainages parce que les nouveaux partis n’auront pas la chance de regrouper autant de personnes. Ils ont peut être eu raison parce que d’autres s’en sont bien sortis sur la question. Notamment, l’Union pour le progrès et le changement (UPC)qui a pu réunir 178 parrainages.

Parmi les candidats, il y a trois dames. Il s’agit de Monique Yeli Kam, Justine Coulidiati, Korotimi Rachya Goretti.

Des 152 partis politiques, 06 formations politiques et 30 regroupements d’indépendants autorisés à prendre part aux élections. Ce sont 23 partis qui ont déclaré vouloir conquérir le pouvoir d’Etat, les autres se placent en position de soutien.

La première étape du processus est ainsi franchie, il reste celle de la validation par les oncles, du Conseil supérieur de la magistrature a fait sa rentrée ce 01 octobre 2020. Ceux-ci seront donc occupé à valider les différentes candidatures et sortir la liste officielle de ceux qui seront retenus pour courtiser mademoiselle Kossyam.

Nafisiatou Vebama 

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Législatures au Burkina : de Arsène Yé Bongnéssan à Alassane Bala Sakandé

INFOWAKAT

Ministère des mines : Des irrégularités décelées dans la gestion des finances publiques de 2018

INFOWAKAT

Nécrologie : Bila Charles KABORE père du président du Faso n’est plus

INFOWAKAT

Sahel : Un missionnaire américain enlevé au Niger

INFOWAKAT

Pour l’inclusion de la femme dans la construction de la sécurité et paix, l’Association Development by Young People s’engage.

INFOWAKAT

Maouloud 2020 : la journée du 29 octobre déclarée chômée et payée

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR