Actualité Burkina Société

Cadre de concertation Etat-OSC : Pour une prise en compte de tous, dans la mise en œuvre du PNDES

 

La 2e session du cadre de concertation et de dialogue entre l’Etat et les Organisations de la société civile (OSC) s’est tenu le vendredi 16 juin 2017, à Ouagadougou. Cette rencontre permettra de mener la réflexion sur l’arrimage qui sied pour une mise en œuvre du PNDES en corrélation avec une société de cohésion.

« Cohésion sociale et mise en œuvre du Plan national de développement économique et social, quelle contribution des organisations de la société civile? » c’est sous ce thème que s’est tenue la 2e session du cadre de concertation et de dialogue entre l’Etat et les OSC.

Placé sous le haut patronage du président du Faso et sous la présidence du Premier ministre et avec le soutien du PNUD et du Grand-Duché de Luxembourg, ce cadre a pour objectif de promouvoir et de renforcer le partenariat entre l’Etat et les OSC.

Le premier ministre, lors de son allocution

Selon le Premier ministre,  Paul Kaba Thiéba, le cadre de concertation et de dialogue Etat/OSC est l’espace approprié pour les représentants de l’Etat d’une part et ceux des organisations de la société civile d’autre part. Pour lui, il constitue également  une occasion pour les parties, de soulever des préoccupations particulières en vue d’une meilleure contribution de tous, au développement national. « Pour la réalisation de cet ambitieux plan et pour l’avenir de notre peuple, d’énormes sacrifices nous attendent », a-t-il signifié.

Le représentant du Conseil national des OSC, Jonas Hien à quant à lui, salué cette initiative. A l’en croire, ce cadre sera une occasion pour les 2 parties de s’interpeller pour plus d’action dans la mise en œuvre du PNDES.

Metsi Makheta, coordinatrice résidente du système des Nations Unies

Pour sa part, Metsi Makheta, représentante résidente du PNUD et coordinatrice résidente du système des Nations Unies a indiqué que c’est en vue de façonner une infrastructure sociale soudée pour la mise en œuvre du PNDES, qu’ils se sont engagés, pour soutenir l’organisation de cette rencontre. « J’ai la ferme conviction que, du partenariat franc et sincère entre les OSC et les décideurs, le Burkina Faso consolidera les gains de la Transition et s’engagera sur le chemin d’un développement durable et réussira la mise en œuvre du PNDES », a-t-elle laissé entendre. Et de terminer en rappelant : « Parce que demain s’écrit aujourd’hui, au nom des Nations Unies, je vous apporte mon soutien dans le Burkina Faso 2020 que la riche histoire du pays vous commande de créer aujourd’hui ».

Nadège Compaoré

Infowakat.net

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!

ARTICLES SIMILAIRES

Conseil des ministres : Bientôt un CHRU avec 306 lits à Gaoua

INFOWAKAT

Conseil des ministres du 27 octobre 2021 : Les grandes décisions

INFOWAKAT

Koulpélogo : 01 koglwéogo tué par des braqueurs armés à Yourga

INFOWAKAT

Procès Thomas Sankara : l’avocate de Elysée Ilboudo plaide non coupable pour son client!

INFOWAKAT

Région de l’Est : le couvre-feu prorogé de 60 jours

INFOWAKAT

Procès Thomas Sankara et 12 autres : L’avocat de Elysée Ilboudo demande une expertise mentale de son client pour incohérences dans ses propos!

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR