A LA UNE Actualité Articles Brèves Burkina Sécurité

Centre-est : cinq enseignants assassinés

Cinq enseignants ont été tués hier vendredi 26 avril 2019 dans la région du Centre-est.

L’information circulait vendredi dans la soirée sur les réseaux sociaux. Elle est confirmée ce samedi matin par la Présidence du Faso. Cinq enseignants ont été tués à Comin-yanga localité située dans la province du Koulpelogo dans la région du Centre-est, par des hommes armés. « L’assassinat de cinq enseignants hier à Comin-Yanga dans le Koulpelogo, traduit la volonté des forces obscures de nous plonger dans les ténèbres » a écrit le chef de l’Etat sur ses comptes sociaux.
Le chef de l’Etat n’a pas précisé les circonstances de l’assassinat.

A l’ouverture de son entretien avec le monde paysan à Gaoua, le chef de l’Etat a fait observer une minute de silence à la mémoire des cinq combattants de l’ignorance. À l’occasion il a affirmé, selon les services de communication de la présidence, que « nous ne courberons pas l’échine, et resterons debout ».

La région du Centre-est qui avait été épargnée par les attaques terroristes, mais elle est touchée depuis un certain moment. En effet, en février dernier, quatre douaniers et un prêtre avaient été tués par des hommes armés non identifiés dans la même région.

La rédaction

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Le Burundi suspend les opérations de sociétés minières internationales

INFOWAKAT

Les funérailles nationales du président haïtien assassiné Jovenel Moïse

INFOWAKAT

Cérémonie d’ouverture des jeux olympiques Tokyo 2020

INFOWAKAT

Sécurité : La 50ème promotion de la police nationale prête pour servir la nation

INFOWAKAT

Concours de recrutement de 10 notaires, session 202 : Liste des candidats admissibles

INFOWAKAT

Administration présidentielle : le nouveau Secrétaire général installé

INFOWAKAT

1 commentaire

Noukoubri 27 avril 2019 at 13 h 25 min

Mes sincères condoléances aux familles,.je ne comprends toujours pas pourquoi les individus continue à frapper mon pays en hors de question. Ils se manifestent violemment pour le pouvoir ou quoi d’autres plus?
Je pleure pour les pauvres citoyens,j’ai de larmes au cœur pour les civiles comme les les citoyens publics.vive le courage pour mon pays,.
Que protège le Burkina Faso.

Répondre

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR