Comité interparlementaire de l'UEMOA
Actualité Ecomedia

Comité interparlementaire de l’UEMOA : S’accorder sur le budget pour l’atteinte des objectifs du comité

Le Comité interparlementaire de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), se réunit à Ouagadougou, du 8 au 20 août 2016, pour sa 38e session ordinaire. Il sera question lors de cette session, d’échanger sur les mesures budgétaires à prendre pour une réussite des activités du comité interparlementaire.

UEMOA3Le Comité interparlementaire de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (CIP-UEMOA), qui se veut l’organe de contrôle démocratique de l’UEMOA a engagé des réflexions pour apporter sa contributions aux efforts de rationalisation des dépenses de l’Union.
C’est dans cette optique que ce Comité interparlementaire tient du 8 au 20 août 2016, à Ouagadougou, sa 38e session ordinaire.

Selon le président du Comité, Lancina Dosso, la présente session ordinaire qui est la seconde de l’année, à l’instar des Assemblés nationales, est essentiellement budgétaire.
Ainsi, donc, le président du comité a indiqué que la session leur permettra de faire le point sur l’exécution à mi-parcours du programme d’activités 2016 du Comité interparlementaire et d’arrêter le projet de budget au titre de l’année 2017. « Le tout, tourne autour du budget. Vous savez bien que c’est le nerf de la guerre », s’est-il exclamé.

A l’en croire, tous cela, c’est dans le but d’atteindre les objectifs politiques, institutionnels et diplomatiques que le Comité interparlementaire s’est assignés avant de rappeler que la Commission de l’UEMOA, a engagé, sous la clairvoyance des Chefs d’Etat et de Gouvernement, un processus de rationalisation des dépenses des organes de l’union.
UEMOA2Ensuite, Lancina Dosso a expliqué que cette 38e session ordinaire du CIP-UEMOA sera également l’occasion d’examiner le compte-rendu des travaux de la 37e session ordinaire du CIP-UEMOA, et d’approfondir les connaissances des députés sur les reformes de l’union.

Lire aussi: Contrôle des finances publiques : La cour des comptes se met à niveau des nouveaux textes de l’UEMOA

Aussi, a-t-il expliqué qu’au titre de la gouvernance démocratique, la session permettra à ces parlementaires de l’UEMOA de prendre connaissance des rapports d’observation des élections présidentielles et législatives au Niger, et présidentielle au Bénin.
Le président du Comité a mentionné que lors de la session, ils prendront également connaissance des conclusions de la mission de médiation du Conseil parlementaire pour la paix menée en juin 2016, en Guinée-Bissau dans le cadre de la contribution de leur comité au renforcement de la paix et de la sécurité dans l’espace UEMOA.

Représentant le président de l’Assemblé nationale du Burkina Faso, à la cérémonie d’ouverture de cette 38e session du CIP-UEMOA, le premier vice-président, Bénéwendé Stanislas Sankara, a tout d’abord salué le choix de Ouagadougou, pour la tenue de la session avant d’espérer que : « les travaux marqueront sans doute l’amorce d’un tournant décisif dans l’évolution de notre Comité dans le processus de sa transformation, en un véritable parlement pour remplir la mission de contrôle des organes de l’UEMOA ».

En rappel, le Comité interparlementaire de l’UEMOA (CIP-UEMOA) a été mis en place pour jouer le rôle de Parlement au sein de l’union. Il est chargé d’examiner les projets et certaines lois de l’union économique en direction des populations.

Nadège Compaoré
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Mali : Une affaire d’uniforme de mariage divise un couple

REDACTION

Centre-nord : les FDS mettent en déroute des terroristes à Namisiguima

INFOWAKAT

Musique : Saga Den, une étoile montante de la musique burkinabè

INFOWAKAT

Avis de recrutement de personnels au profit du Programme d’appui au développement des économies locales (PADEL)

INFOWAKAT

Entreprenariat : De la Banque en passant par le secteur minier, il démissionne pour créer sa firme

INFOWAKAT

Mali: l’armée française tue une femme pendant une poursuite

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR