Actualité Burkina Ecomedia

Conférence de Paris pour le financement du PNDES : « Nous ne sommes pas allés à Paris pour demander des chèques ou du liquide», dixit Paul Kaba Thiéba

 

Quelques jours après leur retour de Paris, où s’est tenu du 7 au 8 décembre, la table ronde des partenaires sur le PNDES, le premier ministre Paul Kaba Thiéba, accompagné du ministre en charge des Finances, Rosine Sory Coulibaly, ont rencontré la presse, dans la soirée du 19 décembre 2016. L’objet de cette conférence de presse, était de faire le bilan des promesses reçu à Paris et d’expliquer comment le gouvernement s’organisera pour une récolte et une utilisation efficiente de ces fonds.

18 414 milliards de francs CFA, c’est la somme exacte des financements qu’a obtenu le Burkina Faso, soit un taux de couverture de 330%, lors de la conférence de Paris pour le financement du PNDES tenue les 7 et 8 décembre dernier. Ces promesses de financements qui émanent d’institutions des Nations-Unies, de pays amis, d’institutions bancaires internationales, africaines, sous-régionale, mais également d’acteurs privés internationaux et nationaux, devra permettre au pays des hommes intègre, de sortir du gouffre.

A en croire le premier ministre, Paul Kaba Thiéba, le succès de la conférence de Paris, est celui du peuple burkinabè, singulièrement celui de la jeunesse. D’après lui, c’est la crédibilité retrouvée du Burkina Faso sur la scène internationale, « à la suite des élections réussies et des progrès en matière de gouvernance ». Et pour une bonne mise en œuvre du PNDES, Paul Kaba Thiéba a signalé que l’anticipation, la bonne préparation des projets et des programmes, le suivi et la mise en œuvre diligente des reformes restent les maîtres mots pour un bon niveau d’absorption des ressources.

A cette conférence de presse, les journalistes ont été curieux de savoir à quel moment tombera le 1er billet de ces financements etPaul Kaba Thiéba en réponse, les a fait savoir que : « nous ne sommes pas allé à Paris pour demander des chèques ou du liquide, mais un accompagnement ». Avant de préciser que « ce n’était pas un marchandage, mais un rencontre entre des responsables d’institution ». De ce fait, il a soutenu qu’il ne peut pas donner de date précise quant à l’encaissement des premiers sous, mais il a rassuré que le gouvernement mettra tout en œuvre, afin de vite mobiliser les fonds. « Le gouvernement est déterminé », a-t-il laissé entendre.

La question de la sécurité s’est vite invitée à la rencontre

Le présidium à la conférence de presse

Au lendemain de l’attaque survenue ce vendredi 16 décembre à Nassoumbou dans le Soum, Paul Kaba Thiéba après avoir traduit sa compassion et sa solidarité aux familles des victimes, ainsi qu’à l’ensemble des Forces de défenses et de sécurité (FDS), a déclaré que cet acte vient indiquer que le combat contre le terrorisme est loin d’être gagné. Ainsi a-t-il crié que : « nos ennemis veulent détruire notre modèle de société ».

Et à la question de savoir si ces attaques répétées ne résultent pas de l’incompétence des ministres en charge de la sécurité et de la défense, le premier ministre a répondu par la négative, en disant que s’en prendre à ces ministres, serait d’aider les assaillants à atteindre leur but, qui est selon Paul Kaba Thiéba, de semer une zizanie politique au Burkina.  A l’entendre, il faut redoubler d’effort dans la lutte, pour montrer aux terroristes, « qu’ils ne nous effraie pas ». Et d’ajouter que: « les terroristes ne nous terroriserons pas ». Pour conclure, le chef du gouvernement a salué les efforts consentis par les FDS pour garantir la sécurité au Burkina Faso et les a invité à ne jamais baisser la garde, contre ces ennemis de la république.

Nadège Compaoré

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Entrepreneuriat : La volonté d’entreprendre doit s’accompagner d’un entourage inspirant

INFOWAKAT

Opération Goundalgou 4 : plusieurs Terroristes neutralisés

INFOWAKAT

Marche du 27 novembre : l’opposition dénonce la présence inopportune et dangereuse des Koglweogo

INFOWAKAT

Burkina : Des nominations à la Gendarmerie Nationale

INFOWAKAT

Mali : l’armée française s’apprête à quitter Tombouctou

INFOWAKAT

Remaniement ministériel : la proposition des internautes au Président du Faso

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR