19 Juin, 2019 @ 13:59

Cinq (5) centrales syndicales et Vingt et un (21) syndicats autonomes ont participé à la conférence nationale des forces vives de la nation sur le système de rémunération des agents publics de l’Etat. Ce mercredi 20 juin 2018 à Ouagadougou, ces syndicats ont organisé une conférence de presse pour faire le bilan de leur participation à cette conférence nationale.

Ces syndicats disent avoir participé à cette conférence, conformément à l’esprit de la Convention 98 de la recommandation 205 de l’OIT (Organisation Internationale du Travail), dans le but de « rappeler au Gouvernement ses responsabilités à garantir la sécurité, l’équité et le bien être socio-économique de l’ensemble des Burkinabè et pour faire des propositions afin que le système de rémunération des agents public de l’Etat soit aussi performant que celui des pays développés » que le Burkina Faso tente d’imiter selon eux.

Guy Olivier Ouédraogo

Ces syndicats ont rappelé au gouvernement, au cours de cette conférence nationale, que la situation actuelle de la fonction publique qu’il tente aujourd’hui de dénoncer n’est que le résultat d’une gestion « aventureuse, non professionnelle et clientéliste dont ont su usé les gouvernants successifs pour amadouer certains travailleurs au mépris des propositions du mouvement syndical organisé et cela à l’aune d’une prétendue modernisation de l’administration ».

Cette conférence a débouché sur des recommandations parmi lesquelles les conférenciers ont listé « l’avancée significative vers l’équité dans le traitement salarial des agents publics de l’Etat ; la réduction du train de vie de l’Etat ; la mise en place d’un mécanisme permettant une amélioration continue de la rémunération des agents publics de l’Etat indexée sur la croissance et le coût de la vie (inflation) », etc.

Les conférenciers ont salué l’implication acquise des organisations syndicales dans les débats sur les questions socio-économiques et financières de la nation à travers la mobilisation des ressources et les dépenses du gouvernement. A en croire Olivier Guy Ouédraogo, les syndicats qui ont participé à la conférence ont été guidés par la défense des intérêts acquis des travailleurs en recherchant l’équité sans qu’aucun agent public ne perde un (1) franc sur son salaire. « Nous resterons vigilants et intransigeant à ce sujet », martèle-t-il, avant d’ajouter que « (leurs) organisations ont défendu l’idée d’une fonction publique moderne, décomplexée, qui est au service du peuple ».

Paul Kaboré

Conscients que l’injustice sociale est un des maux majeurs qui est à la base de l’incivisme et autres contre-valeurs qui tendent à remettre en cause l’émergence de la nation, les conférenciers ont estimé qu’il est de leur devoir, en tant que syndicalistes et « non salairistes », de combattre cette injustice. Ainsi, un pas a été fait dans cette lutte à travers les recommandations issues de la conférence nationale des forces vives sur le système de rémunération des agents de la fonction publique, selon les conférenciers.

Inoussa NANA, Secrétaire général (SG) de la Force Ouvrière Union nationale des Syndicats (FO-UNS) a révélé que la tendance qui était à la conférence nationale, en ce qui concerne le traitement équitable des agents de la fonction publique, était baissière. « Nous avons travaillé à ce qu’il y ait l’équité et 80% des travailleurs auront une augmentation de salaire. Si les autres (syndicats) étaient venus, cela allait renforcer notre position », explique-t-il.

Même s’il y a des syndicats qui ont refusé de participer à cette conférence, Paul Kaboré a rappelé que l’Unité d’Action Syndicale (UAS) n’est pas une unité organique. Chaque syndicat est maitre de ses pensées et de ses actions. Mais il a émis le vœu que la prochaine fois les autres structures syndicales se joignent à eux pour la défense des questions nationales.

Armand Kinda

Infowakat.net

0 Comments

Leave a Comment

A LA UNE

LE REPORTER

LES DOSSIERS D’INFOWAKAT

LES DOSSIERS D’INFOWAKAT

PUBLICITE

NEWSLETTER

FACEBOOK

PUBLICITE

PUB

PUB

Partenaires Media

Infowakat Group SARL

Infowakat

GRATUIT
VOIR