Actualité Burkina Ecomedia

Conférence des partenaires du Burkina pour le financement du PNDES : 5570,2milliards FCFA à rechercher

Les 7 et 8 décembre prochains, se tiendra  à Paris, la Conférence des partenaires du Burkina pour le financement du PNDES, le Programme national de développement économique et social. Ce lundi 24 octobre 2016, le premier ministre Paul Kaba Thièba était face à la presse pour décliner les objectifs. A termes, c’est un besoin de financement de : 5570,2milliards FCFA que le Burkina va rechercher.

« Le PNDES fera émerger une économie moderne »
« Le PNDES fera émerger une économie moderne »

Le coût t global de mise en œuvre du PNDES est estimé à 15395,4 milliards FCFA, dont 9852,2 milliards FCFA sur ressources propres. Il reste alors un besoin de financement 5570,2milliards FCFA, 36,2% du montant total. Pour le premier ministre, ce montant devrait être couvert par les contributions des partenaires techniques et financiers, des investisseurs privés nationaux et étrangers et par des appels aux marchés financiers. C’est l’objectif de la Conférence des partenaires du Burkina pour le financement du PNDES, qui se tiendra à Paris, les 7 et 8 décembre prochain. Organisée en collaboration avec la Banque mondiale, elle sera l’occasion pour le Burkinad’attirer des investissements  pour la période 2016-2020.

Selon Paul Kaba Thièba, il s’agira d’abord pour le gouvernement de rencontrer les partenaires publics, multilatéraux, bilatéraux et les fonds souverains, afin de les convaincre quant à la pertinence du PNDES. Egalement, sa mission va s’entretenir avec des acteurs du secteur privé. Avec eux, il sera question de présenter les opportunités d’investissements qu’offre  le nouveau référentiel de développement.

« L’enjeu, c’est de mettre fin aux inégalités », dixit Paul Kaba Thièba

Paul Kaba Tièba était accompagné de Remis Fulgance Dandjinou
Paul Kaba Tièba était accompagné de Remis Fulgance Dandjinou

Selon le premier ministre, le PNDES, qui est issu d’un processus participatif et inclusif, permettra de transformer en profondeur la structure de l’économie burkinabè.  Pour lui, il s’agira de pallier les insuffisances structurelles du système productif national et d’assurer une croissance forte et inclusive, afin d’améliorer la productivité et la compétitivité de l’économie national.

Par ailleurs, le chef du gouvernement a assureé que le PNDES ouvrira la voie à la réduction des inégalités. « L’objectif d’ici 2020 est d’atteindre un taux moyen de 8%, de créer 50000 emplois par an et de lutter efficacement contre la pauvreté », a-t-il déclaré  avant d’ajouter « Nous ne sommes pas condamnés à vivre dans la pauvreté ».

Aussi, Paul Kaba Thièba s’est dit confiant quant au succès de la conférence. Selon lui, le PNDES repose sur un diagnostic réaliste de la structure de l’économie du Burkina.

Nouroudine Lenoble LOUGUE

infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

L’Iran accuse la France de «déstabiliser» la région en y vendant des armes

INFOWAKAT

Oudalan : le corps sans vie d’un auxiliaire de santé retrouvé à Tin-Akoff

INFOWAKAT

Rapport de l’attaque d’Inata: Les conclusions rejetées par le président du Faso

INFOWAKAT

Niger: au moins 12 militaires tombés et plusieurs terroristes tués

INFOWAKAT

Burkina : Des Officiers des forces armés nationales atteignant la limite d’âge de leur grade au cours de l’année 2022 admis à la retraite.

INFOWAKAT

Situation nationale : L’appel du parti «Le Faso Autrement» à l’apaisement

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR