A LA UNE Articles Burkina Politique

Coopération : La France parle de ses réalisations au Burkina Faso

L’ ambassade de France au Burkina a présenté ce mardi 28 janvier 2020, au cours d’une conférence de presse, les secteurs de développement dans lesquels la France intervient au profit du Burkina Faso. Et selon Luc Alade, ambassadeur de la France au Burkina, il n’y a pas assez de communication autour du partenariat entre les deux pays.

« Matinée du partenariat renouvelé entre la France et le Burkina Faso ». C’est le thème qui a guidé les échanges entre l’ambassadeur et la presse ce jour.

Luc Alade

Au Burkina Faso, la France intervient principalement à travers l’AFD (agence française de développement). Et les secteur d’intervention sont entre autre l’énergie, les réponses à la crise, la santé, l’éducation, le développement urbain et la ville durable, les territoires ruraux, l’eau et l’assainissement, l’orpaillage, etc.

Dans la santé, la France a contribué en 2018 au fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme,  hauteur de 513 millions de dollars au profit du Burkina Faso.

 Ce sont plus de 60 000 personnes qui ont bénéficié d’anti rétroviraux. Six mille autres personnes ont été prises en charge contre la tuberculose et 100 millions de moustiquaires imprégnées à longue durée d’action ont été distribuées en 2018.

Sur la question de la gestion et de l’encadrement des sites d’orpaillage artisanaux, Salifou Traoré, directeur général de l’Agence nationale d’encadrement des exploitations minières artisanales et semi-mécanisées (ANEMAAS), a indiqué que la France financera 560 millions de FCFA à cet effet.

Tanguy Denieul

En matière d’énergie, Daniel Sermé, secrétaire général de la Sonabel, a expliqué que la société doit une parte de son salut à l’aide de l’AFD. En effet selon lui, « le Burkina aurait perdu près de 150 milliards de FCFA dans la production d’énergie thermique », si les « interconnexions soutenues par l’AFD n’avaient pas existé ».

Ce dernier a rappelé que la première interconnexion Ouagadougou – Koudougou a été financée par l’AFD et que celle-ci est accompagne le Burkina dans la diversification du mix énergétique depuis 30 ans.

En outre, il y a l’aide alimentaire programmée (AAP) et surtout l’aide budgétaire dont bénéficie le Burkina Faso.

Mais l’agence ne compte  pas s’en arrêter là annonce Tanguy Denieul, directeur de l’AFD. Elle prévoit un financement “historique de 111 milliards” pour mettre en place en 2020, un programme pour l’emploi, l’éducation et la cohésion sociale au Nord du pays, dans le cadre du programme d’urgence pour le Sahel.

Nafissatou VEBAMA

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Vietnam : des préservatifs usagés lavés, séchés, puis revendus

INFOWAKAT

Congrès du MPS : si Zida vient, il sera arrêté (MPS)

INFOWAKAT

Education : les scolarités des élèves affectés par l’Etat constituent un problème

Jordan MEDA

Burkina : 220 kilogrammes de Cyanure saisis sur un site aurifère

Jordan MEDA

Burkina/Djibo : un infirmier meurt dans une explosion à son domicile

Jordan MEDA

Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 23 septembre 2020

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR