A LA UNE Articles Burkina Dossier COVID-19

Covi19/Religion : Réouverture des églises catholiques le jour de l’Ascension

La conférence épiscopale a annoncé à travers une déclaration, les directives pour la reprise des célébrations publiques et des activités pastorales suspendues en raison du COVID19, à compter du 20-21 mars 2020. Des directives ont été de même données par les évêques, afin que les mesures barrières soient respectées.

Entrant en droite ligne avec l’ensemble des mesures d’allègement prises par le gouvernement, les autorités ecclésiastiques de l’église catholique ont emboité les pas de la communauté musulmane. Ainsi, de l’ensemble des décisions prises, il ressort que la reprise des « cultes catholiques ouverts au public, notamment les messes dominicales, de précepte et quotidiennes, sera repris à compter du 20-21 mai 2020, c’est-à-dire à partir de la veille au soir de la solennité de l’Ascension ».

De nombreuses mesures entrant dans le cadre de la reprise des offices religieux ont été dictées par les évêques de la conférence épiscopale et concernent :

– Le port de masque (ou cache-nez)
– Le lavage des mains à l’eau et au savon ou leur désinfection au gel hydro-alcoolique ;
– L’interdiction des poignées de main et des accolades ;
– La désinfection des lieux de culte ou de réunion selon les indications des services sanitaires ;
– La distanciation physique d’un mètre au moins entre les personnes.
En ce qui concerne les mesures relatives aux assemblées liturgiques et autres activités pastorales ou spirituelles, la conférence épiscopale rappelle les règles spécifiques à savoir :
– S’abstenir du baiser de la paix ou la poignée de mains à la messe ;
– Communier au corps du Christ uniquement en recevant l’hostie par la main ;
– Les prêtres communieront au précieux sang par intinction : ils veilleront à limiter au strict minimum les concélébrations
– Inciter, inviter et aider les fidèles infectés et affectés par le coronavirus à suivre strictement les consignes du ministère de la santé et à s’abstenir de participer aux célébrations communautaires jusqu’à leur guérison ;
– Suspendre l’usage d’eau bénite dans les bénitiers aux portes des églises et n’en utiliser lors des célébrations, le cas échéant, que par aspersion en évitant que l’on y trempe les doigts ;
– Les ministres ordinaires et les ministres extraordinaires de l’Eucharistie se désinfecteront les mains avec du savon ou du gel hydro-alcoolique avant et après la distribution de la communion. Ceux qui travaillent à la sacristie veilleront à prendre la même précaution ;
– Suspendre ou renvoyer à une période favorable, les activités comportant un grand rassemblement : les pélérinages diocésains ou paroissiaux, les retraites, les campagnes d’évangélisation, les rencontres provinciales des jeines et autre rencontre de même ampleur, tout autre rassemblement qui, au jugemznt de l’ordinaire du lieu présente des risques de propagation de la covid19.

Cependant, l’administration des différents autres sacrements, et la prise de dispositions appropriées pour l’achèvement de l’année catéchétique incombe aux évêques.

Les évêques de la conférence épiscopale ont par ailleurs félicité les fidèles pour les patiences et leur endurance dans la foi, l’espérance et la charité.

NBK
Infowaka.net

ARTICLES SIMILAIRES

Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 23 septembre 2020

INFOWAKAT

Burkina : la fonction publique ne doit pas être “le seul élément de débouché pour la jeunesse” (Rémi Dandjinou)

Jordan MEDA

Politique/Election : Luc Tiao en lice pour les législatives

Jordan MEDA

Législatives/ UNIR-PS : Me Bénéwende Sankara compte sur la liste nationale

Jordan MEDA

Banfora : un stock de 56.720 préservatifs épuisé en une journée (RAJS)

Jordan MEDA

Banfora : le parquet requiert 05 ans de prison le gendarme Edouard Youl

Jordan MEDA

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR