A LA UNE Actualité Articles Burkina Santé Société

Covid-19 : 26 210 personnes vaccinées dont 1000 cas d’effets indésirables

Ce sont 26 210 personnes vaccinées qui ont reçu le vaccin contre le Covid-19 depuis le début de la campagne de vaccination le 02 juin 2021 sur l’ensemble du territoire. C’est un nombre de personnes vaccinées inférieur à aux attentes du ministère. Le ministre de la santé, Pr Charlemangne Ouédraogo a démenti ce 28 juin 2021, la rumeur selon laquelle le vaccin Covidshield est celui administré au Burkina Faso. Il précise qu’il s’agit bien du vaccin AstraZeneca reconnu par les autorités européennes.

« Les doses du vaccin AstraZeneca administrées sur le territoire burkinabè depuis le 2 juin 2021 sont celles du vaccin AZD/1222 mis au point par la firme AstraZeneca AB en Suède et reconnu par les autorités sanitaires européennes. Le Covidshield vacciné en Inde est différent de celui qui est proposé au Burkina Faso», a affirmé le ministre de la santé, Pr Charlemangne Ouédraogo.

Sur 26 210 personnes vaccinées, il y a environ 1000 cas d’effets indésirables déclarés dans la majorité des cas sous forme de fièvre, de courbatures et de céphalées. « Des investigations sont en cours pour établir d’éventuel lien de causalité entre le vaccin et les cas notifiés au comité national de vigilance des médicaments », laisse entendre le ministre de la santé.

La seconde dose AstraZeneca sera administrée à partir du 2 août 2021. Le ministre de la Santé indique que les tests sont payants pour les voyageurs et gratuit dans les services de santé.

26 210 personnes vaccinées depuis le 02 juin 2021, un nombre insuffisant selon le ministère de la santé. Cela est dû aux fausses informations qui circulent sur les réseaux sociaux. « Ce sont ces informations que nous appelons fakenews ou des informations perturbateurs qui viennent ralentir  la progression et les efforts du gouvernement pour protéger les populations ».

Le ministre de la santé rassure que ce n’est pas un vaccin nuisible. « Le ministre de la santé a fait le vaccin. Vous étiez tous présents et je suis toujours vivant devant vous. C’est pour dire que c’est un vaccin efficace, scientifiquement prouvé et nous ne devrons pas douter de ce vaccin. S’il y avait une autre arme efficace en dehors de la vaccination, on l’aurait mis sur la table », assure Pr Charlemangne Ouédraogo.

Recommandation a été donné à toutes les personnes éligibles à la vaccination de se rendre dans les centres et sites de vaccination pour recevoir leur dose de vaccination.

 

Nafisiatou VEBAMA

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Développement de l’industrie pharmaceutique : le président du Faso partage sa vision pour le renforcement du système sanitaire

INFOWAKAT

Burkina : Le Cisc demande que la lumière soit faite sur les exactions contre les peuls

INFOWAKAT

Mali : Au moins cinq (05) personnes ont été tuées dans une attaque

INFOWAKAT

Axe Ouagadougou-Kongoussi : un mort et 12 blessés dans un accident de circulation

INFOWAKAT

Direction générale des impôts : quand les dossiers de cession provisoire de terrains passent au traitement

INFOWAKAT

Direction générale des impôts : Quand les dossiers de cession provisoire de terrains passent au traitement

REDACTION

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR