A LA UNE Actualité Burkina Dossier COVID-19 Santé

COVID-19 au Burkina : Le Premier Ministre dissout le Comité National de Gestion du 17 mars 2020

Si le premier comité avait été mis en place par arrêté, cette fois c’est par un décret que Christophe Marie Joseph Dabiré a décidé de recréer un nouveau Comité National de Gestion de la Crise de la Pandémie du COVID-19.

En effet, par décret n°2020-0326/PM/MATDC/MINEFID/MS/MFSNFAH du 04 mai 2020 portant création, attributions, composition organisation, et fonctionnement du Comité National de Gestion de la Crise de la Pandémie du COVID-19, le Premier Ministre a décidé de dissoudre le premier comité national créé par arrêté en date du 17 mars 2020. Ce comité s’était réuni le 19 mars 2020 et au regard de l’évolution de la pandémie, le comité avait fait des propositions de mesures complémentaires pour interrompre la chaîne de transmission communautaire qui devraient être soumises au Président du Faso.

Les raisons de cette dissolution pourrait resider dans le fait que la composition du comité du 17 mars 2020 qui comprenait 20 ministres et dirigé par le premier ministre lui-même, avait été décriée par la population et certains partenaires. Si la présence de certains ministres étaient justifiés, plusieurs autres ministres ne comprenaient pas encore leurs rôles dans ce comité.

Le nouveau Comité National de Gestion de la Crise de la Pandémie du COVID-19 qui comprend 09 ministres dirigé par le Premier ministre aura sa première rencontre ce 11 mai 2020. Fait marquant le nouveau décret met en place une structure permanente de gestion dirigée par un secrétaire exécutif.

Un arrêté signé le 05 mai 2020 qui précise la composition et le fonctionnement du Secretariat Exécutif du Comité National de Gestion de la Crise de la Pandémie du COVID-19, nomme le Colonel Major Palé Naba Théodore, Secrétaire National de la Défense Nationale comme Secrétaire Exécutif. En tout, le secrétariat exécutif est composé de six (06) personnes dont trois (03) militaires haut-gradé et trois civils.

En plus de cela, cinq (05) nouveaux “comités sectoriels” font leur apparition dans ce nouveau décret et auront pour rôle de conduire la réponse dans le cadre de la lutte contre la maladie à Coronavirus dans les domaines sectoriels définis (Santé, Libertés publiques et réponse communautaire, coopération et développement, assistance humanitaire, communication).

S’il y a des motifs de penser que le premier ministre tente de corriger les erreurs qui ont entachées la gestion de cette crise, on se pose des questions sur les motivations de la nomination de trois militaires à la tête du secrétariat exécutif.

La rédaction

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina : les travailleurs des médias publics toujours sur le qui-vive

Jordan MEDA

L’émir du Koweït est décèdé à l’âge de 91 ans

INFOWAKAT

Education : Un village de Tchiériba reçoit sa première école

REDACTION

Education : La stratégie d’éducation en situation d’urgence étend ses actions

INFOWAKAT

Des agresseurs violeurs dans les filets de la police nationale

INFOWAKAT

Ouagadougou : un homme abattu à sa sortie de banque

INFOWAKAT

1 commentaire

Avatar
Silowé 10 mai 2020 at 16 h 48 min

-C’est incroyable de bêtises dans ce pays. C’est la logique même de la conception et du fonctionnement des choses qui faut détruire, et remplacer. Ca fait vraiment pitié.

Répondre

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR