A LA UNE Actualité Articles Burkina Dossier COVID-19

Covid-19 : Des personnalités proches du pouvoir dénoncent une mauvaise gestion de la crise sanitaire

Le Burkina Faso fait face à la maladie du coronavirus depuis le 09 mars 2020. Des mesures ont été prises de part et d’autres pour contrer cette pandémie. Ces mesures décriées dû à une mauvaise gestion dénoncée par certaines personnalités proche du pouvoir. Dans un entretien sur la radio Oméga, elles dénoncent une cacophonie dans la coordination de cette crise.

Émile Paré, Directeur général des Écoles nationales de santé publique et secrétaire à la formation politique et civique du parti au pouvoir parle de cacophonie au sommet de l’Etat.
Le directeur général déplore la multitude des comités chargés de lutter contre la pandémie dans notre pays. << Au niveau du ministère de la Santé, on a la commission nationale , au niveau de la présidence, il y a une task force dont on ne connais pas le travail et la composition, au niveau du parti majoritaire il y a un comité de crise et au niveau du ministère de la recherche, on voit des chercheurs qui se battent pour le leadership au niveau du ministère de la Santé>>.
Il indique qu’<<on ne sait pas comment ces structures travaillent entre elles. Le peuple est inondé de plusieurs structures et c’est cela qui crée les problèmes>>. Pour Émile Paré, il s’agit d’un désordre qui ne profite pas à la lutte.
Il s’est également prononcé sur les critiques, sur les réseaux sociaux, concernant le choix du Pr. Martial Ouédraogo qui est pneumologue, comme coordonnateur du comité de riposte au Covid19, à la place d’un épidémiologiste. <<Ce qui est important, c’est le travail d’équipe. Que ce soit un infectiologue, virologue, un pharmacien, un pneumologue, un médecin généraliste qui dirige, il n’y a pas de problème dans la forme. On trouve plusieurs profils dans l’équipe>>.

Les mots durs du conseiller Kanazoé

Pour Adama Kanazoé, conseiller auprès du Président du Faso, la gestion de ce type de situation doit allier patriotisme, engagement et transparence. <<Ce triptyque est une condition nécessaire pour susciter chez le peuple un sentiment de confiance et de sécurité>>.

<<Par honnêteté intellectuelle, je dois reconnaitre avec vous que le calibrage des plans de riposte, la situation trouble de CHU de Tengandogo n’augmentent pas le capital confiance>>, ajoute t-il.

Le journaliste Ladji Bama dénonçait sur sa page Facebook le mauvais traitement des patients du coronavirus à l’hôpital de Tengandogo. Propos contredits par plus d’un. Mais Pour Adama Kanazoé, l’heure n’est pas à la contradiction, il faut aller plutôt constater de visu et recadrer les choses, le cas échéant.

Il indique qu’il est nécessaire d’interpeller tous les techniciens sur la nécessité de rester focus sur l’essentiel: sauver des vies.
<<Les velléités de surfacturation et de détournement masquées de fonds publics doivent être sanctionnées de façon exemplaire. Oui, il faut sanctionner même la simple intention>>.

<<Qu’est-ce qui peut justifier que de tels plans puissent même germer dans l’esprit de techniciens burkinabè, passer le filtre du comité de riposte pour arriver sur la table de madame la ministre, à fortiori sur la table du conseil des ministres? N’eût été la vigilance du gouvernement et des lanceurs d’alerte, certains seraient déjà en train de comptabiliser leurs commissions sur le dos de nos morts>>.

Il dénonce le fait que certains cadres l’administration, “coutumiers du fait”, aient biaisé la construction du budget de l’Etat, au nom de leurs intérêts égoïstes. <<C’est ce que j’appelle LA CORRUPTION EN AMONT. Il faut écarter ce type de cadre de la gestion de cette crise pour ne pas jeter l’ opprobre sur le gouvernement et le chef de l’Etat>>.

Il appelle tous les parties (techniciens, politiques, lanceurs d alerte, leader d opinion) à gérer la crise sanitaire sans aucun clivage.

Ketsia Wané
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Boucle du Mouhoun : 02 soldats tués dans une embuscade

INFOWAKAT

Région de l’Est : les VDP abattent 10 HANI

INFOWAKAT

Vietnam : des préservatifs usagés lavés, séchés, puis revendus

INFOWAKAT

Congrès du MPS : si Zida vient, il sera arrêté (MPS)

INFOWAKAT

Education : les scolarités des élèves affectés par l’Etat constituent un problème

Jordan MEDA

Burkina : 220 kilogrammes de Cyanure saisis sur un site aurifère

Jordan MEDA

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR