A LA UNE Actualité Burkina Dossier COVID-19 Education Société

Covid19 : le ministre de l’éducation a vaincu la maladie

Bonsoir

Comme je l’avais fait le 19 mars dernier en vous révélant que j’ai été testé positif au COVID-19, c’est un devoir pour moi de revenir à vous pour vous informer que mes derniers tests au Coronavirus, notamment celui du 27 et du 29 mars 2020 se sont avérés négatifs me déclarant ainsi guéri de la maladie. Ce n’est sûrement pas le plus important, car aujourd’hui ce qui importe est que le monde entier et partant notre pays le Burkina Faso sorte de cette crise sanitaire.
Nous sommes tous appelés à faire face à cette urgence sanitaire internationale avec sérieux, sérénité et courage. C’est pourquoi j’exhorte tous les burkinabè à faire confiance au gouvernement en respectant toutes les mesures prises dans la lutte contre la pandémie du COVID-19.

Le monde traverse un moment très difficile qui exige de nous tous la plus grande attention et le plus grand soin. Je vous parle aujourd’hui non pas en tant que ministre, mais en tant que fils, père, époux, bref simplement un être humain concerné par les dernières actualités qui touchent le monde entier.

Je voudrais adresser mes pensées à tous ceux qui ont perdu un proche, exprimer ma solidarité à ceux qui luttent contre le virus, traduire ma gratitude et apporter mon soutien continu aux professionnels de santé qui font de jour comme de nuit des efforts extraordinaires au péril de leurs vies pour aider à sauver d’autres vies.

Nous nous arrêtons rarement pour contempler nos vies. Nous ne pouvons pas être en bonne santé si notre population, notre communauté, notre entourage ne l’est pas. Il est temps pour nous tous de nous unir dans la discipline et dans la citoyenneté.

Dans ces moments ou l’essentiel des mesures de prévention de la transmission du Coronavirus appelle à rester chez soi, essayons de passer du temps de qualité avec notre famille à la maison, de profiter des petites choses de la vie, de rire, d’aimer et de consacrer du temps pour travailler par nous-même et sur nous-même.

Cette communion familiale est une ressource précieuse pour l’ensemble de la société et pour chaque personne. Dans ces circonstances, la famille peut devenir un moteur et un vecteur de transmission de valeurs telles la responsabilité de chacun et de tous, la solidarité, la force d’âme et la prudence, le partage et l’entraide dans la difficulté.

Oui, la protection de la vie humaine doit passer avant tous les autres intérêts car cette maladie dépasse nos divergences politiques et idéologiques.

En tous les cas, je fais confiance au sursaut patriotique de nos compatriotes pour ensemble éradiquer cette maladie. À chaque fois que l’adversité a frappée, le peuple burkinabè a toujours eu cette capacité unique à s’entraider et à se rassembler.

Merci à toutes et à tous pour vos critiques constructives dans la gestion du COVID-19, ainsi que pour vos messages de soutien et vos prières à mon endroit.

Je termine en rappelant une fois de plus les règles à adopter à travers les affiches ci-dessous :

ARTICLES SIMILAIRES

Coronavirus au Burkina : L’évolution de la situation au jour le jour

Jordan MEDA

Lutte anti corruption : L’ex ministre Jean Claude Bouda déposé à la MACO

Jordan MEDA

Education : Les enseignants de Roch demandent leur intégration

Jordan MEDA

Cooperation : 12 milliards de francs déjà mobilisés par les PTF du Burkina

Jordan MEDA

Covid19 Burkina : 04 nouveaux cas, 08 nouvelles guérisons

Jordan MEDA

Covid19 Burkina : le centre de traitement de Pissy ouvert

Jordan MEDA

1 commentaire

Avatar
KOUDOUGOU Yilké Augustin 31 mars 2020 at 9 h 04 min

Nous rendons grâce à Dieu pour votre guérison et vous souhaitons surtout bonne reprise de travail. Que votre témoignage et vos conseils nous servent à tous.

Répondre

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR