A LA UNE Actualité Articles Burkina Politique

Crise CDP: Si ça continue ils n’auront « même plus 10 députés » (I. Coulibaly)

Un groupe d’observateurs indépendants de la scène politique burkinabè appel à la sagesse et à l’unité. Ce samedi 29 JUIN lors d’une conférence de presse ces observateurs ont appelé les responsables et militants du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) à régler au plus vite leurs problèmes à l’interne.

C’est en partant du constat des remous sociaux que vit notre pays, que ce groupe d’observateurs indépendants de la scène burkinabè est né depuis maintenant deux mois. Le but, promouvoir les valeurs citoyennes et la médiation sociale. Idrissa Coulibaly est le président du groupe et pour lui, « la crise au CDP est d’autant plus économique que générationnelle car chaque partie pense que l’autre veut contrôler le budget de 2020 ».

Idrissa Coulibaly « invite les deux parties c’est-à-dire celui de Eddie Komboégo et l’autre de Désiré Ouedraogo à se rallier pour une bonne marche du parti. Si le CDP se casse ils ne seront pas à mesure de se faire dix députés, à plus forte raison être locataire du palais de Kossyam ».

Ce groupe d’observateurs indépendants est constitué de dix-sept membres actifs et dit ne pas avoir de parti pris : ni du CDP ni d’aucun autre parti. Il intervient juste pour tenter d’instaurer l’ordre politique, précise le président.

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) rencontre de nombreux conflits internes depuis quelques temps. Des clans semblent s’être créés et usent très souvent de moyens peu recommandables pour se faire entendre. Le dimanche 23 juin par exemple devait se tenir à Ouagadougou une réunion de quelques responsables du parti. Cette réunion devrait servir de cadre pour conformer le nombre de membres du Bureau politique national aux textes du parti. Mais celle-ci a été perturbée par un groupe de jeunes gens qui ont saccagé les lieux.

Frédéric KAMBOU (Stagiaire)

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina : le chef du village de Kelbo assassiné

Infowakat MEDA

Faso Attiéké : le nom d’entreprise et le label sont différents (F. Bassono)

Infowakat MEDA

Burkina / Sécurité : « Ne vous laissez pas embobiner par ceux qui prédisent tout le mal pour le Burkina Faso » (Gal Minoungou)

Infowakat MEDA

11 décembre 2019 : le présent se nourrit de l’histoire (Roch Kaboré)

Infowakat MEDA

Le Maire de Ouagadougou est désormais le Naaba SONRE de ZOMNOGHO.

INFOWAKAT

Tenkodogo 2019 : l’histoire racontée à travers des vieilleries

Infowakat MEDA

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR