A LA UNE Actualité Burkina Culture Divertissement

Culture/7e édition du FEMULIG : Le comité annonce les couleurs de l’édition résilience

L’ensemble musical le levain « EMUL » a donné au cours d’une conférence de presse ce vendredi 18 novembre 2022, les couleurs de la 7e édition du festival de la musique live de Gounghin (FEMULIG). Pour cette édition  »resilience », le comité d’organisation a présenté les activités qui meubleront les 03 jours du festival, malgré un budget réduit et la situation sécuritaire.

« Valoriser les musiciens instrumentistes, les artistes et les groupes musicaux évoluant dans le live » ; C’est l’un des objectifs principaux que s’est donné l’ensemble musical le levain (EMUL-BF) à travers l’organisation de son festival de la musique live de Gounghin, FEMULIG.

La 7e édition qui se tiendra du 25 au 27 novembre 2022 est placée sous le thème « les enjeux de la structuration du métier d’artiste musicien instrumentiste ». Un thème qui, des dires du coordonnateur, Maximilien Aristide SOME, vise à apporter plus d’éclaircissement sur les statuts de musiciens.

Pour ce faire, des panels sont à l’ordre du jour du festival, sous les thèmes « les enjeux de la structuration du métier d’artiste musicien instrumentiste » et « les coefficients d’attribution des œuvres musicales au BBDA». Des panels qui viendront donner plus d’ informations et de précisions aux acteurs du domaine musical. Le reste du programme annoncé sera consacré à la prestation d’artiste et de groupes musicaux, sur un podium en live et une rue marchande. « C’est un plateau live ; il n’y a pas de place pour le playback » souligne Maximilien SOME, en rassurant ne rien avoir contre les artistes qui font du playback.

Des innovations sont annoncées par le coordonnateur général du festival; il s’agira donc pour cette édition, de mettre en lumière les jeunes talents qui manquent de moyens pour se produire sur des scènes.

Nonobstant, le maintien de l’édition de la résilience, le comité a tenu à notifier des difficultés rencontrées, qui étaient à même d’amener l’annulation du festival. La situation sécuritaire et baisse du budget qui passe de 16 millions à 8 millions. « Nous avons voulu annuler cette édition, mais nous avons voulu être résilients. Nous avons décidé de la tenir et de revoir nos ambitions à la baisse. Il y a des activités qui n’auront pas lieu cette année » a expliqué le coordonnateur Maximilien Aristide SOME.

L’occasion faisant le larron, Maximilien SOME s’est saisie de l’aubaine pour dénoncer le mauvais traitement des dossiers de demande de soutien envoyé aux administrations. « Lorsqu’une association légale vous adresse une correspondance et 06 mois après quand on vient aux informations et on vous dit “votre dossier, on a plus de traces”, il y a un problème. Nous avons la malchance de ne pas avoir un politicien derrière nous, mais c’est bon » a-t-il dénoncé, laissant transparaître son souhait d’une amélioration de ce volet.

Alex SOME

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina : le gouvernement de la transition va bientôt rembourser les salaires coupés pour fait de grève de 2019 à 2021.

INFOWAKAT

Sanmatenga : Des individus armés vandalisent le commissariat et la mairie de Mané

INFOWAKAT

Respect de la tranquillité publique : La police municipale procède à la fermeture de débit de boissons

INFOWAKAT

Ouagadougou : Deux (02) réseaux de présumés délinquants démantelés par la Police Nationale

INFOWAKAT

Coopération Sino-Burkinabè : Un festival au cœur de la relance économique dans un contexte de l’insécurité

INFOWAKAT

Burkina Faso : la France prête à revoire sa stratégie militaire

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR