A LA UNE Actualité Articles Burkina

Culture : le Musée Mgr THEVENOUD ouvre ses portes

Le musée diocésien de Ouagadougou a ouvert ses portes ce 10 octobre 2020. La cérémonie d’inauguration a connu la présence du corps de l’église et des autorités. Le musée nommé ‘’Musée Mgr THEVENOUD’’, raconte l’histoire de l’Eglise depuis le temps colonial.

Le bâtiment qui fait objet de musée est construit en 1947. La mise en place du musée a pris quatre ans de travaux au cours de laquelle, la recherche des objets, le réaménagement du bâtiment, le vernissage des objets ont été faits.

L’exposition aborde divers thèmes, l’histoire de l’évangélisation au Burkina, la croissance de la jeune Eglise locale, la vie de l’Eglise, l’engagement de l’Eglise pour la bien-être des burkinabè et la promotion intégrale.

« Au cœur de ce musée diocésain, réside notre volonté ferme de reconstruire notre histoire, de faire le point de notre trésor humain, culturel, cultuel dans toute leur sacralité. Nous voulons faire de ce lieu le berceau de notre église dans lequel chacun revient à la source de vie pour revivre les premiers pas de l’église de 1901 à 2020 », indique le cardinal Philippe Ouédraogo,

Pour l’Abbé Alain Modeste Tapsoba, coordonnateur des musée, l’Eglise au Burkina regorge d’énormes potentialités historiques, culturelles et religieuses, le musée a donc pour objectif d’enrichir l’offre touristique, éducatif et culturelle du Burkina. « Sans être une chapelle, ni une église, ce musée veut être pour les croyants un lieu de pastorale, de catéchèse, de réflexion et pour tout homme qui y entre un rappel de sa transcendance », dit-il.

Pour Abdoul Karim Sango, ministre de la culture, « Le musée est un haut lieu d’histoire et de mémoire pour notre pays. Un peuple qui ignore son passé ne peut que divaguer dans les ruines de l’histoire et pour permettre à notre jeunesse d’affronter les défis auxquels elle est confrontée, c’était important pour le gouvernement de s’associer à cette belle initiative ».

Le coordonnateur indique que le musée est à 1/5 de sa réalisation, « un recouvrement réalisé à seulement 10% du potentiel. Des objets trainent encore dans des cantines, des entrepôts faute de place dans les paroisses ou institutions ». Le ministre le culture, Abdoul Karim Sango affirme que la disponibilité du gouvernement à appuyer ces efforts pour la préservation du patrimoine culturel et artistique.

Nafisiatou VEBAMA

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Législatures au Burkina : de Arsène Yé Bongnéssan à Alassane Bala Sakandé

INFOWAKAT

Ministère des mines : Des irrégularités décelées dans la gestion des finances publiques de 2018

INFOWAKAT

Nécrologie : Bila Charles KABORE père du président du Faso n’est plus

INFOWAKAT

Sahel : Un missionnaire américain enlevé au Niger

INFOWAKAT

Pour l’inclusion de la femme dans la construction de la sécurité et paix, l’Association Development by Young People s’engage.

INFOWAKAT

Maouloud 2020 : la journée du 29 octobre déclarée chômée et payée

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR