A LA UNE Actualité Articles Burkina Culture Société

Culture : Le projet « Paspanga » pour redynamiser le secteur de l’audiovisuel

Le Collectif « Génération créative » lance un projet dénommé ‘‘Paspanga’’ ce 12 mai 2022. Le projet « Paspanga » comme son nom l’indique vise à renforcer les compétences artistiques, techniques et administratives des hommes de l’audiovisuel.

Pour le directeur du collectif « Génération créative »,Ousmane Boundaoné, le projet Paspanga vient faire du domaine de l’audiovisuel du Burkina Faso un axe important du développement culturel du pays, et il permettra au cinéma burkinabè de se placer à un niveau plus élevé.
L’objectif du projet Paspanga est de contribuer à l’émergence de l’industrie cinématographique burkinabè.
Le projet est financé à près de 400 millions pour 2 ans par le ministre de l’Europe et des affaires étrangères par délégation par l’ambassade de France au Burkina Faso à travers le Fonds de solidarité pour les projets innovants.
Pierre Muller, directeur délégué de l’institut français de Ouagadougou affirme que ce n’est pas un nouveau projet mais, il vient s’intégrer pour renforcer les structures audiovisuelles burkinabè.
« Le projet Paspanga ambitionne pendant 24 mois de contribuer au renforcement des compétences des talents du cinéma burkinabè en prenant en compte une bonne partie des métiers intervenants dans le processus de fabrication d’un film », a-t-il dit.
Les composantes du projet sont entre autres, le renforcement du programme de formation aux métiers du cinéma, la mise en pratique d’un dispositif d’incubation de projets de films, la mise en réseau et le suivi qui est le networking et action de suivi des bénéficiaires et des projets.

Pour Frédéric Kaboré, directeur de L’ISIS , représentant des bénéficiaires, c’est un programme qui arrive à point nommé. « C’est un métier qui a besoin d’être maîtrisé sur le plan technique. J’invite les bénéficiaires à considérer la formation comme étant importante parce que nous avons besoin d’une vrai relève, nous avons besoin de passer à une qualité supérieure », a-t-il déclaré.
Le projet est destiné aux étudiants inscrits dans les écoles de formation cinématographique, les techniciens et artistes aspirant aux métiers du cinéma et les jeunes professionnels en début de carrière.
« On va construire ensemble ce Paspanga pour qu’en 2024 on puisse avoir des résultats tangibles dans le cinéma qui pourront permettre d’envisager un autre projet », laisse entendre Ousmane Boundaoné, le directeur du collectif « Génération créative ».

Nafisiatou VEBAMA
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Transition au Burkina : les émissaires de la CEDEAO satisfaits des échanges avec le Capitaine Ibrahim TRAORÉ

INFOWAKAT

Centre-nord : Au moins 05 morts dans une attaque au Namentenga

INFOWAKAT

Burkina : L’armée recrute 3 000 militaires de rang

INFOWAKAT

Communiqué relatif à la suspension des activités des Organisations de la société civile (OSC)

INFOWAKAT

Sahel : Djibo reçoit un premier ravitaillement en vivres

INFOWAKAT

Mali : crash d’un avion de combat à Gao

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR