A LA UNE Actualité Articles Burkina Wakat TV

De chef du gouvernement à chef des banquiers

Paul Kaba Thiéba a pris officiellement fonction ce vendredi 12 juillet 2019 en tant que directeur général de la Caisse des Dépôts et Consignations du Burkina Faso (CDC-BF). La cérémonie de prestation de serment du nouveau Directeur Général a eu lieu à l’Assemblée Nationale en présence du président Bala Sakandé et de quelques membres du gouvernement.

« Le serment que je viens de prononcer devant vous ce matin est pour moi, loin d’être une simple formalité légale ou administrative. C’est un acte sacré, mais aussi la traduction de mon engagement personnel, à ne pas trahir la vision de président de Faso, pour qui, la création de la CDC- BF est une priorité absolue, parmi les réformes indispensables au financement approprié de notre économie » s’exprime Paul Kaba THIEBA, Directeur Général de la CDC- BF.

Pour lui la CDC- BF, ne sera pas une institution de plus mais une structure de financement du développement du Burkina Faso, crédible et solide.

Et pour ce faire le nouveau Directeur Général, indique ne ménager aucun effort pour mériter la confiance qui vient d’être placée en sa personne ainsi que la considération des Burkinabè pour la construction du Burkina Faso.

Cette cérémonie de prestation de serment marquant la prise de fonction du nouveau Directeur est l’aboutissement d’un long processus, conduit avec le soutien de plusieurs partenaires parmi lesquels l’Agence Française de Développement et la Caisse des Dépôts et Consignation de la France.

Selon M. Thiéba, c’est le résultat d’un travail bien pensé, pour bâtir une institution solide au service du peuple.

Cette nouvelle institution apparue comme une impérieuse nécessité, interviendra en appui des politiques publiques conduites par l’État et les collectivités locales.

Elle aura pour mission de collecter et de mobiliser des ressources financières endogènes en vue de financer des projets structurants dans les domaines des infrastructures économiques et sociales.

« La solidité du dispositif de gestion de la CDC- BF s’appuie notamment sur la structure de Gouvernance au sein de laquelle, la commission de surveillance, occupe une place centrale. Elle est placée sous la surveillance du parlement afin de lui permettre d’accomplir efficacement les missions qui lui sont confiées, sous la foi publique, pour l’intérêt général », indique Paul Kaba THIEBA.

Pour le Directeur, cette institution est vitale pour l’économie nationale et par conséquent, les ressources publiques mises à disposition, ne sauraient être gérées avec légèreté.

Sandrine BADO (Stagiaire)

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina : au moins 07 personnes tuées à Barsalgho par un groupe armé

Infowakat MEDA

Economie: Trading, 50.000 comptes bancaires gelés

REDACTION

Burkina : 04 militaires et 01 policier dans deux attaques simultanées

Infowakat MEDA

Buzz de la semaine : La crise de la RTB en français facile

Infowakat MEDA

Liberté de la presse : malgré la situation sécuritaire, « les journalistes font du bon travail » (Pr BALIMA)

Infowakat MEDA

Burkina : un étudiant arrêté pour incitation à la haine

Infowakat MEDA

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR