Actualité Burkina Culture

Débat et d’art oratoire : Le LSJM et l’ENAREF sacrés champions

 

La finale de la 4e édition du championnat national de débat et d’art oratoire s’est jouée le vendredi 29 juillet 2016 à l’Assemblée nationale. Et c’est le Lycée saint Joseph Moukassa de Koudougou qui a remporté le trophée en ce qui concerne le débat scolaire, et l’Ecole nationale des régies financières (ENAREF) pour le trophée des débats universitaires.

Debat oratoire« Jeunesse et changements climatiques », tel est le thème de la 4é édition du championnat national de débat et d’art oratoire, qui s’est déroulé pendant près de 4 mois sous la présidence de Salif Diallo, président de l’Assemblée nationale, et sous le parrainage de l’économie verte et des changements climatiques, Batio Bassière.

Selon le commissaire général du championnat, Thomas d’Aquin Ouédraogo, cette initiative vise à former les élèves et étudiants à l’art oratoire et à la communication, développer en eux, le leaderships, et participer aussi au renforcement de la démocratie, car pour lui : « le débat est le socle de la démocratie ». A l’entendre, le choix du thème vise une forte implication de la jeunesse dans la lutte contre les changements climatiques.

Lire aussi : Débat d’art oratoire à l’Université de Koudougou : Une finale fascinante des joutes verbales scolaires et universitaires

Donc, c’est durant 4 mois, que les différentes équipes se sont affrontées dans les deux catégories, dont l’un regroupant les scolaires et l’autre,  les universitaires. Ils ont été notés sur 100, et ont été jugés selon des critères comme l’aisance dans l’élocution, le respect du temps de parole, l’argumentation, la logique et la cohérence des idées.

Et pour cette finale, la catégorie des scolaires a opposé le Lycée Saint Joseph Moukassa de Koudougou, au Lycée nationale de Bobo Dioulasso, autour du sujet : « une étude révèle qu’un gisement de pétrole a été découvert dans le sous-sol de Bangrewéogo, pouvant alimenter en énergie la ville de Ouagadougou en énergie pendant 10 ans, faut-il l’exploiter ? ».

Et pour ce débat, le Lycée Saint Joseph Moukassa, était pour  l’exploitation de ce gisement de pétrole et le Lycée départementale de Bobo était contre l’exploitation. Dans cette catégorie c’est le Lycée saint Joseph Moukassa de Koudougou qui se défendra le mieux, et se verra couronné premier avec une moyenne de 84, 98 contre 84, 44 pour le Lycée nationale de Bobo Dioulasso.

A cette finale, le débat universitaire qui s’est joué en forme de débat parlementaire, a opposé l’Université Ouaga I, Joseph Ky Zerbo, contre l’ENAREF, sur le sujet portant sur l’adoption d’un : « Projet de loi portant sur une assurance vie pour les agents des eaux et forêts ».

Dans cette catégorie, l’Université Ouaga I qui représentait le gouvernement, était pour l’adoption de ce projet de loi, et l’ENAREF qui jouaient le rôle de l’opposition politique, était évidemment contre l’adoption de ce projet de loi. Concernant cette catégorie, c’est l’ENAREF qui remportera le trophée de vainqueur avec une moyenne de 86, 98 contre 85,11 points, pour l’Université Ouaga I.

Selon le 1er vice-président de l’Assemblée nationale, Me Bénéwendé, cette initiative est a salué et a perpétué. De ce fait, il a réaffirmé le soutien de l’Assemblée nationale pour les prochaines éditions, car ces genres activités constituent des cadres d’éclosions de jeunes talents. Ainsi donc, il a félicité  et encouragé  les initiateurs et les lauréats de cette édition.

Nadège Compaoré

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

L’Iran accuse la France de «déstabiliser» la région en y vendant des armes

INFOWAKAT

Oudalan : le corps sans vie d’un auxiliaire de santé retrouvé à Tin-Akoff

INFOWAKAT

Rapport de l’attaque d’Inata: Les conclusions rejetées par le président du Faso

INFOWAKAT

Niger: au moins 12 militaires tombés et plusieurs terroristes tués

INFOWAKAT

Burkina : Des Officiers des forces armés nationales atteignant la limite d’âge de leur grade au cours de l’année 2022 admis à la retraite.

INFOWAKAT

Situation nationale : L’appel du parti «Le Faso Autrement» à l’apaisement

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR