A LA UNE Actualité Burkina Société

Décès de 11 personnes dans une unité de la police : Le président du Faso réagit

Ceci est une déclaration de son Excellence Roch Marc Christian Kaboré, président du Faso sur l’incident sur le décès de 11 personnes lors de leur garde à vue à  l’unité de police judiciaire à Ouagadougou.

A l’issue de la cérémonie officielle de sortie de promotion à l’Académie de police ce jeudi matin, le président du Faso a réagi par rapport à l’affaire des 11 personnes décédées dans la nuit du 14 au 15 juillet dernier, suite à leur garde-à-vue dans les locaux de l’Unité anti-drogue de la police nationale à Ouagadougou.

« Ce sont des choses qui sont inacceptables et qui ne peuvent pas rester dans l’impunité », a indiqué le président du Faso.

« C’est pourquoi », a-t-il poursuivi, « j’ai instruit que la chaîne de commandement de ce service soit suspendue, en attendant que la police judiciaire fasse son travail et que nous voyions les mesures à prendre à l’issue du constat des médecins légistes », a ajouté le président Kaboré, pour qui la police doit être un pilier de défense de l’Etat de droit.

Direction de la communication de la présidence du Faso

ARTICLES SIMILAIRES

ONEA : Perturbation de la desserte en eau dans certains quartiers de la ville de Ouagadougou

INFOWAKAT

Carrière de Borodougou : site touristique ou désastre écologique ?

Infowakat MEDA

Affaire BDU-BF : la galère des 25 licenciés

Infowakat MEDA

Problèmes sanitaires : les solutions du MIDE

Infowakat MEDA

Fada : « Obar Goini » (Le chef n’est plus »)

Infowakat MEDA

Dj Arafat : de Yôrôbô à Daishi, un parcours très controversé

Infowakat MEDA

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR