Actualité

Démocratie au Burkina : Le CGD effectue un sondage pour évaluer la satisfaction des citoyens

Le Centre pour la Gouvernance démocratique (CGD), à travers une enquête du réseau Afrobaromètre, a fait un sondage pour mesurer la satisfaction des citoyens sur le fonctionnement de la démocratie à la sauce Burkinabè. A travers cette étude, il ressort que la grande majorité des Burkinabè connaissent le mot  « démocratie » et l’associent principalement à la liberté civile et individuelle et la préfèrent à toute forme de régime.
 
Les Burkinabè connaissent la démocratie et sont très attachés aux élections, c’est ce qui ressort de la présente enquête d’Afrobaromètre sur la démocratie au Burkina Faso, menée en mois d’avril et mai 2015. Du reste, il convient de retenir que 80% des Burkinabè ont une connaissance du mot « démocratie » en français ou après une traduction en langue locale. D’aucuns la définissent comme étant des libertés civiles et individuelles. Aussi, on l’associe parfois à la paix, à l’unité ou au partage du pouvoir. C’est au total un échantillon de 1200 personnes qui ont été interrogées par l’équipe des enquêteurs d’Afrobaromètre au Burkina Faso, dirigée par le Centre pour la Gouvernance Démocratique (CGD) et l’Institut Général Tiémoko Marc Garango (IGD).
 
 
En rappel, Afrobaromètre est un réseau de recherche non partisane qui mène des enquêtes d’opinion publique sur la démocratie, la gouvernance, les conditions économiques et les questions connexes dans plus de 30 pays en Afrique. Selon le coordonnateur des activités de l’Institut Générale Tiémoko Marc Garango pour la Gouvernance Démocratique (IGD), cette étude est d’importance capitale en ce sens que « le processus amorcé après l’insurrection de fin octobre 2014 témoigne de l’engagement des Burkinabè pour la consolidation et le respect des principes démocratiques ».
 
Les résultats de l’enquête précisent d’ailleurs que « l’organisation des élections législatives et présidentielles le 29 novembre 2015 censée marquer la fin de la transition, ainsi que la conduite des élections dans un climat apaisé et l’acceptation des résultats des urnes par les différents candidats viendront davantage conforter les résultats déjà obtenus ».
 
infofaso.net
Noufou OUEDRAOGO

ARTICLES SIMILAIRES

Région de l’Est : un convoi militaire a sauté sur un engin explosif improvisé sur l’axe Fada-Matiacoali

INFOWAKAT

Mali : Une affaire d’uniforme de mariage divise un couple

REDACTION

Centre-nord : les FDS mettent en déroute des terroristes à Namisiguima

INFOWAKAT

Musique : Saga Den, une étoile montante de la musique burkinabè

INFOWAKAT

Avis de recrutement de personnels au profit du Programme d’appui au développement des économies locales (PADEL)

INFOWAKAT

Entreprenariat : De la Banque en passant par le secteur minier, il démissionne pour créer sa firme

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR