A LA UNE Actualité Burkina Politique

Départ des troupes françaises : « il fautd’abord savoir comment ils sont arrivés » Kadré Désiré Ouédraogo

Kadré Désiré Ouédraogo ce 13 décembre dans une interview sur OuagaFm à propos du départ des forces militaires française du sol burkinabè :

«  Il faut savoir comment ils sont arrivés; et ils sont certainement arrivés à l’invitation de nos chefs d’État certainement dûe à une analyse de leur forces sur le terrains et des besoins qu’ils ressentent à un moment donné. Et je dis que ces raisons doivent être clairement expliquées à la jeunesse. Eh bien s’il se trouve que ces forces qui sont là n’obéïssent pas aux raisons pour lesquelles elles ont été appelées alors elles doivent s’en aller.« 

Selon lui l’invitation des chefs d’Etat du G5 Sahel devait selon les règles de la diplomatie être discutée avec les participants pour convenir ensemble d’un lieu et d’une date avant que cela ne soit divulgué dans la presse.

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Covid19 : le Burkina a atteint 1003 cas le 04 juillet

Jordan MEDA

Burkina : 07 braqueurs et 03 terroristes neutralisés par l’armée

Jordan MEDA

Burkina/Pensa : Six soldats perdent la vie dans une autre embuscade

Jordan MEDA

Centre-nord : le maire de la commune de Pensa a été assassiné

Jordan MEDA

Correction des anomalies de la facturation ONEA des mois d’avril et mai 2020

Jordan MEDA

L’astuce contre les ordinateurs lents

Jordan MEDA

2 commentaires

Avatar
NABA pagatin 13 décembre 2019 at 12 h 04 min

A la lecture des propos de votre invité Kadré Désiré Ouédraogo, qui aspire à la magistrature suprême du Burkina, nous disons qu’il est hors jeu de façon consciente. Les chefs d’État actuel au niveau du Sahel sont arrivés trouver l’armée française sur le terrain. L’armée française est une force d’occupation depuis le temps colonial. Elle a été renouvelé au fil du temps.
Mais pour avoir l’onction de l’impérialisme français, on est obligé de tromper l’opinion nationale

Répondre
Avatar
Assotom Richard 13 décembre 2019 at 12 h 24 min

Les dirigeants africains n’ont qu’à savoir une chose : vous serez rattraper, tous vos acts que posez pour votre propre intérêt, celui de vos protecteurs et contre les intérêts de vos peuples,les laissant dans une souffrance indescriptible, ces acts vous rattraperont vous,vos enfants et vos petits enfants, sachez-le

Répondre

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR