Actualité

Des états généraux du monde rural comme proposition pour clore la 18ème JNP

Des échanges directs de plus de quatre heures, ce samedi 25 Avril 2015, entre le chef de l’Etat et le monde paysan réuni à Dédougou. Une ambiance conviviale, en présence du premier ministre Isaac ZIDA et certains membres du gouvernement, ce sont ces images qui bouclent la 18ème édition de la Journée Nationale du Paysan à Dédougou.

Avec ses anciens paires le président Michel KAFANDO était dans son élément. Entre doléances et vérités, les convives d’une journée, ont parlé des problèmes qui minent le monde agricole et faire des propositions pour juguler ses difficultés. Dans son intervention introductive, le Président du Faso a salué l’engagement des paysans qui ont fait le déplacement de Dédougou pour discuter  d’un secteur aussi important de la vie économique du pays.
Une occasion pour les paysans d’être rassurés de l’engagement du gouvernement de transition, à faire émerger la productivité dans notre pays. Ce qui explique la tenue de cette 18ème JNP en dépit des difficultés que traverse le pays. Le gouvernement donne au monde rural, une place de choix du fait que ce secteur constitue un moteur essentiel du développement.
Ces échanges ont été pour les paysans des opportunités pour présenter leurs doléances au gouvernement, lui faire des recommandations, mais aussi une opportunité pour eux de prendre les engagements et résolutions nécessaires pour l’essor de la productivité agricole au Burkina.
En plus de ces interventions, les regroupements des producteurs, notamment la Confédération Paysanne de Faso, la Chambre Nationale d’Agriculture ont pu exposer leur vision du développement de l’agriculture aux autorités nationales. Les recommandations suivantes ont été faites :
•    Le transfert intégral de l’organisation de la Journée Nationale des Paysans aux acteurs concernés c’est-à-dire les paysans eux-mêmes.
•    La fixation d’un prix minimum pour les produits nationaux.
•    La mise en œuvre de la loi d’orientation de la politique agricole.
•    La mise en place  d’une banque agricole.
Le Président KAFANDO a quant à lui, demandé aux groupements agricoles « de se départir de la politique ». Cette réponse, vient à points nommés, au moment où l’Union
Nationale des Producteurs de Cotons du Burkina (UNPCB) connaît une traversée de désert qui est dû à la mauvaise gestion, mais aussi à la divergence d’appartenance politique.  
Quant aux différents problèmes évoqués, le Président du Faso émet l’idée des états généraux du monde rural,  pour traiter à fond les énormes difficultés qui minent l’expansion du domaine. Tout cela dans un esprit d’objectivité, question de rompre avec les promesses vagues auparavant faites sans véritables effets.
Le premier ministre et certains membres de son gouvernement, ont aussi pris la parole pour donner des éléments de réponses à certaines préoccupations. Il ressort en substance, que, chacun doit jouer son rôle pour des résultats probants.
Par ailleurs des efforts sont en train d’être fait, afin de venir à bout de l’insécurité alimentaire, tout en mettant l’accent sur une place importante, accordée aux jeunes et aux femmes. Les paysans sont repartis de cette 18ème JNP, satisfaits. Séance tenante le gouvernement s’est engagé a transféré intégralement l’organisation de la JNP aux organisations paysannes et cela à compter de la prochaine édition.
Le Président du Faso se dit confiant et il porte l’espoir que la souveraineté alimentaire est possible avec l’engagement fort des producteurs. C’est Kaya, dans la région du Centre-Nord que la prochaine édition des JNP se tiendra. En attendant, tendons l’oreille pour suivre la mise en œuvre des conclusions de la présente édition.
Dianda I.
Envoyé de infofaso.net à Dédougou
 

ARTICLES SIMILAIRES

Mali : au moins 12 tués après un attentat aux cadavres piégés

INFOWAKAT

Le Sénégal accuse la police canadienne d’avoir tabassé une de ses diplomates

INFOWAKAT

Mali : Une offensive dans le Cercle de Bankass

INFOWAKAT

Sécurité : Le Mali annonce un accord pour intégrer 26.000 ex-combattants dans l’armée

INFOWAKAT

Sécurité : Le gouvernement de la transition n’a pas de deal avec les terroristes Selon un communiqué

INFOWAKAT

Lutte contre le terrorisme : le Président du Faso galvanise les troupes à l’Est et au Centre-Est

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR