Infowakat | Devoir de redevabilité : Marie L. Ilboudo/Marechal  rencontre sa base
Categories

Devoir de redevabilité : Marie L. Ilboudo/Marechal  rencontre sa base

Député à l’Assemblée nationale depuis plus de deux ans, Marie Laurence Ilboudo/Marechal  est aujourd’hui appelée au Gouvernement pour diriger le Ministère de la femme, de la famille de Solidarité nationale. Pour son passage à l’hémicycle, elle a le devoir de rendre compte à sa base. C’est dans cette optique que la présente cérémonie de redevabilité, patronnée par le Ministre d’Etat Simon Compaoré, s’est tenue ce samedi 3 février 2018 à Ouagadougou.

Simon Compaoré, Ministre d’Etat auprès de la Présidence du Faso

C’était une cérémonie de redevabilité qui a pris une autre tournure avec cette nouvelle casquette que porte la principale concernée. « C’est une coïncidence », a dit Simon Compaoré pour assurer que cette cérémonie était bien programmée avant la nomination de Marie Laurence Ilboudo/Marechal à la tête du Ministère de la femme. Dans une salle pleine comme un œuf, les femmes, jeunes, responsables coutumiers y ont été pour féliciter Madame Ilboudo pour son ascension à la tête du Ministère de la femme. Ils ont, à l’occasion, salué les actions menées par la nouvelle ministre en leur faveur alors qu’elle n’était que député à l’Assemblée nationale.

« C’est une Dame qui fait partie de celles qui font bouger les lignes », lance Simon Compaoré précisant que ce sont ces genres de « femmes battantes » dont a besoin le Mouvement du peuple pour le Progrès (MPP), parti au pouvoir. « Nous avons besoin des femmes qui croient en ce qu’elles font et qui sont prêtent à ajouter la terre à la terre pour la construction du pays », ajoute le Ministre d’Etat. Il a admiré le courage de Marie Laurence Ilboudo/Marechal, une femme qui, selon ses dires, a risqué sa vie pour « déboiter » avec eux (démissionnaire du Congrès pour la Démocratie et le Progrès “CDP”) alors que « la situation (en ce moment) était extrêmement dangereuse ».

« Elle fait partie des femmes qui ont confiance à leur pays »,  confie Simon Compaoré qui  estime que c’est ce courage « qui a plus au président du Faso de l’appeler au sein du Gouvernement ». « Elle fait partie des femmes qui font bouger les lignes au Burkina Faso », ajoute le Ministre d’Etat qui porte une admiration particulière au « dévouement et au courage de cette femme battante » dans la construction du Burkina Faso.

La « MPP Nansara », Marie Laurence Ilboudo/Marechal quant à elle, a rassuré les femmes qu’elle représente au sein du Gouvernement Kaba III, qu’elle fera tout ce qui est à son possible pour conserver les acquis dans son « nouveau »  département  et travailler à poser des actions qui s’inscrivent dans la mise en œuvre du Programme national du Développement économique et Social (PNDES).

Armand Kinda

Infowakat.net

Laisser un Commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

INFOWAKAT.NET