A LA UNE Articles Burkina

Dj Arafat : les chinois de Ouaga en connexion avec l’esprit de Daishi

12 août 2019- 12 août 2020. Voici un an que toute l’Afrique et la Côte d’Ivoire en particulier pleurent Arafat DJ, de son vrai nom Houon Ange Didier. Depuis plusieurs semaines, ses fans s’évertuent à lui préparer un anniversaire de décès digne du “Yorobo”. Tshirt personnalisés soirée dansante, randonnées à moto. Tout ce qui rappelle Arafat est bon à prendre. Infowakat.net a pris la température des festivités dans un maquis chic de la zone du bois à Ouagadougou.

Ici on ne claxone pas à moto. Pas de cascade non plus comme dans certains quartiers de Ouagadougou et d’Abidjan. C’est plutôt la musique de “yoro”, de la boisson et des clients à la fois enjoués et tristes.

Un an après son départ, la douleur est toujours vive et un zest de déni persiste toujours nous raconte Yanick. « Quand j’ai appris son décès c’est comme si c’était un membre de ma famille que j’ai perdu et même maintenant je n’arrive pas à réaliser».

« Quoiqu’on dise, il a marqué son époque. Un an après ça paraît toujours irréel » ajoute Amine Traoré.

Le “roi du buzz” parti depuis une année fait toujours parler de lui. Il avait réussi à incarner un modèle pour la jeune génération, même dans la junte féminine. Nafissa est fan de “Daishi” même au delà de la mort. «Arafat je le voyais comme une idole, depuis toute petite je l’écoutais. J’aimais sa personnalité. On disait qu’il était arrogant mais moi je voyais qu’il était incompris, et ça se comprenait car c’est un enfant qui a grandi dans la rue».

Certains de ses fans lui attribuaient une mission de médiation sur terre. «Son vrai but était de réconcilier le coupé décalé avant de partir mais hélas Dieu ne l’a pas permis» indique Daouda, déçu.

Chacun de ses fans, les “chinois” comme il les appelait affectueusement, commémore l’anniversaire de son décès à sa manière. «Depuis le matin je regarde des vidéos et documentaires de sa biographie» nous confie Mendel Zeba.

Même dans l’au delà, il continue “d’enjailler” ses nombreux fans. Patrick nous raconte que “c’est à l’occasion de l’anniversaire du décès de commandant zabra” qu’il est là pour “prendre un verre et danser sur ses sons en boucle».

Des soirée son prévues dans des dizaines de lieux à cet effet. Mais ici «on a organisé un barbecue gratuit pour les fans d’Arafat. Dans la soirée nous prévoyons de prime abord faire un discours. Ensuite nous lacherons des colombes en l’honneur de sa mémoire. Après cela nous allons manger, boire et danser jusqu’à l’aube» nous confie Cheick Ouattara, gérant d’un maquis resto.

Armella Kibtongo (stagiaire) 

Infowakat.net 

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina/Boucle du Mouhoun : un chef de village enlevé dans la Kossi

Jordan MEDA

Burkina/Fada : La population descend au gouvernorat avec des corps de proches tués

Jordan MEDA

Concours directs : 1 290 142 candidatures pour 4 721 emplois

INFOWAKAT

Elections couplées de 2020 : la date limite de réception des dossiers de candidatures

INFOWAKAT

Covid19-BF : 19 nouveaux cas confirmés à la date du 15 septembre 2020

INFOWAKAT

Cyber criminalité : Ils ont extorqué près de 10 millions FCFA à leurs victimes

Jordan MEDA

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR