A LA UNE Actualité Articles Burkina Ecomedia

Economie : la banque des banques est sur pieds

La commission de surveillance de la caisse de dépôt et de consignation (CDC-BF) a été officiellement installée ce vendredi 05 mai 2019 à Ouagadougou. La cérémonie d’installation a eu lieu au sein de la Direction Générale de la Coopération (DGCOOP). Ladite commission est forte de onze membres. Paul Kaba Thiéba, ex-premier ministre est le Directeur Général de la CDC-BF.

La commission de surveillance de la CDC-BF qui vient de voir le jour est formée de onze membres composés comme suit :

  • Cinq députés avec trois de la majorité et deux de l’opposition.
  • Un représentant de la cour des comptes
  • Trois représentants du pouvoir exécutif
  • Deux experts reconnus pour leurs compétences et désignés, l’un par le président du Faso et l’autre par le président de l’Assemblée Nationale.
Bindi Ouoba, Préssident de la commission

La caisse de dépôt et de consignation du Burkina Faso, est un établissement public à statut spécial doté de la personnalité juridique et de l’autonomie financière. Elle a pour rôle de collecter et mobiliser les ressources financières à long terme ceci dans le but d’aider l’Etat et les collectivités territoriales à financer de façon adéquate les investissements structurants. Elle doit aussi garantir les moyens nécessaires à la restructuration des entreprises à caractère stratégique en difficulté et permettre de sécuriser l’épargne nationale. En clair la CDC-BF est une alternative au problème de financement du PNDES.

Mais de façon spécifique la CDC est là pour  assurer une relation institution-tiers-de confiance ; et sécuriser et rentabiliser des fonds de pension et d’épargne.

Pour favoriser un bon déroulement des choses au sein de la commission, la CDC-BF bénéficie d’une dotation initiale conséquente de l’État à hauteur de vingt milliards de FCFA.

Ses secteurs d’intervention sont :

  • Les programmes prioritaires et innovants du Gouvernement et des collectivités territoriales, notamment la réalisation d’infrastructures socio-économiques
  • Les secteurs et les besoins non couverts ou insuffisamment couverts par les mécanismes classiques de financement
  • et les partenariats stratégiques

La CDC-BF intervient en qualité d’investisseur d’intérêt général. Elle n’est donc pas autorisée à approuver des prêts directs à l’État.

Frédéric KAMBOU (Stagiaire)

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Usine de transformation de tomate de Bobo-Dioulasso : les travaux avancent bien à la satisfaction de tous

INFOWAKAT

CENI : le Chef de l’Etat reçoit le rapport public 2022-2023

INFOWAKAT

Affaire GUMI : Démenti de la rumeur de mouvement d’humeur et de tirs

INFOWAKAT

Lutte contre l’insécurité urbaine : Quatre (04) présumés malfrats mis aux arrêts par la Police Nationale à Ouagadougou.

INFOWAKAT

Gestion du foncier au Burkina : le gouvernement met en place l’Autorité nationale de coordination du foncier

INFOWAKAT

Ouagadougou : Fin de parcours d’un gang

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR