A LA UNE Articles Burkina Economie

Economie : le covid19 va fiscalement stresser les communes fragiles

Trois cent six milliards de francs CFA de perte fiscales annoncées dans les caisses de l’Etat à cause du covid19. Ces pertes vont se répercutées sur les communes et les collectivités territoriales qui dépendent des transferts de fonds que leur faisait l’Etat. Selon le centre d’information, de formation et d’étude sur le budget (CIFOEB), les collectivités territoriales pourraient subir des pertes allant de 11 à 30% de leurs ressources propres à cause des mesures d’allègement décrétées par le président du Faso.

Certaines commune tirent essentiellement leurs ressources financières des taxes, impôts et patentes des commerces, et des locations des boutiques, dans le secteur informel.

Mais avec la suspension des loyers des boutiques, la réduction de 25% de la patente au profit des entreprises du secteur du transport, des hôtels, etc. le stresse financier se fera sentir dans ces communes.

Le CIFOEB a mené une étude dans la commune de Ouagadougou, de Ouahigouya et Malba sur les répercutions du Covid19 sur leurs recettes fiscales, basées sur les premières prévisions budgétaires.

Il ressort de cette étude que Ouagadougou pourrait perdre 07 milliards 456 millions 406 mille 233 francs CFA soit 25,12% de ses ressources propres. Ouahigouya perdrait 96 millions 861 mille 667 francs soit 16,72 % de ses ressources. La commune de Malba elle pourrait perdre sa perte est estimée à 2 millions 474 mille francs soit 19,71% de ses ressources.

Le CIFOEB met aussi en garde par rapport aux répercutions des baisses de recettes, sur la capacité de l’Etat à soutenir de la gratuité de l’eau au niveau des bornes fontaines.

En effet, la gratuité de l’eau aux bornes fontaines va accroître la pression sur ces point d’eau, et augmenter les risques de pannes, pannes qui ne seraient pas tout de suite réparées au regard de la faiblesse des ressources des collectivités, et donc, manque d’eau.

Comme solutions, le CIFOEB préconise entre autre la réduction du train de vie de l’Etat, afin de maintenir, si non accroître les transferts aux collectivités durement touchées par la pandémie; et tirer les ressources dans le fonds minier pour le développement, puisque le secteur des mines est celui qui fait partie des épargnés de la pandémie.

Ange L. Jordan MEDA

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Boucle du Mouhoun : 02 soldats tués dans une embuscade

INFOWAKAT

Région de l’Est : les VDP abattent 10 HANI

INFOWAKAT

Vietnam : des préservatifs usagés lavés, séchés, puis revendus

INFOWAKAT

Congrès du MPS : si Zida vient, il sera arrêté (MPS)

INFOWAKAT

Education : les scolarités des élèves affectés par l’Etat constituent un problème

Jordan MEDA

Burkina : 220 kilogrammes de Cyanure saisis sur un site aurifère

Jordan MEDA

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR