A LA UNE Actualité Articles Burkina

Éducation/Centre ouest :  La directrice régionale des enseignements Veut en venir à bout des grossesses en milieu scolaire!

Ce lundi 26 juillet 2021, s’est tenue un entretien entre une équipe de la direction de la communication et de la presse ministérielle (DCPM) du ministère de l’éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales et la directrice régionale des enseignements post-primaire et secondaire du Centre-Ouest (DREPS). Il s’est agit au cours de la rencontre de faire l’état des lieux des grossesses en milieu scolaire, récurrentes dans la région, et de trouver des perspectives pour en venir à bout du phénomène.

Selon les chiffres révélés par la directrice régionale, Bernadette Zongo/Nikiema, 1205 élèves enceintes ont été recensés dans la région du Centre ouest. Pour elle, cela est dû en partie à ‹‹ un mauvais encadrement des enfants à la maison ››. Ce taux le plus élevé est observé dans la province du Sanguié.

En effet la population du Burkina est forte de sa jeunesse, qui représente 67% des jeunes, de moins de 25 ans. ‹‹ La population est confrontée à plusieurs maux dont la sexualité précoce et ses conséquences. Entre 2012 et 2018, elles sont plusieurs milliers d’élèves à avoir contracté des grossesses non désirées ›› apprend t’on.

Les cas de grossesses non désirées ont de même pour corollaire, selon Bernadette/Nikiema, la hausse du taux de déscolarisation, des infections sexuellement transmissibles et de prévalence du VIH. Pour elle, les grossesses non désirées et/ou précoces ont aussi eu un impact sur les résultats des élèves en classe d’examen cette année. ‹‹ 26,62% au BEPC et 41,66% au Baccalauréat ››. A ces chiffres donnés, la directrice pense que le taux de réussite est plus élevé chez les élèves en classe de classe de terminale, car les élèves de ces classes sont plus assidus, et plus consciencieux par rapport à ceux en classe de troisième, qui eux sont plus jeunes et en âge de la puberté.

Afin d’en venir à bout du phénomène des grossesses en milieu scolaire, un plaidoyer sera adressé à l’endroit de la ‹‹tutelle›› du service technique relié à la direction de l’éducation inclusive des filles et du genre. Toute chose qui passe d’abord selon la directrice par la sensibilisation tant bien dans les écoles, que dans les familles.

Cette dernière a profitée de l’occasion pour interpeller les parents.

 

NBK

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina : l’UNAPOL n’est pas contente du nouveau ministre de la sécurité

INFOWAKAT

Classement FIFA : la Libye fait la meilleure progression du mois et le Burkina reste assez stable

INFOWAKAT

Centrafrique : les Casques bleus gabonais retirés de la MINUSCA en raison d’allégation de viols

INFOWAKAT

Politique : Luc Adolphe Tiao quitte le navire du CDP

INFOWAKAT

Fada N’Gourma : la police interpelle un mineur conduisant un tricycle en pleine ville.

INFOWAKAT

Télévision nationale du Burkina : Jean Emmanuel Ouedraogo est le nouveau Directeur

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR