A LA UNE Actualité Burkina Education

Education : des Associations de parents d’élèves aident à construire des classes dans le Nahouri

A quelques jours de la rentrée scolaire 2020-2021, le ministre de l’éducation nationale l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales, Stanislas Ouaro s’enquiert des réalisations d’infrastructure scolaire dans la province du Nahouri, au Centre-Sud. L’accompagnement de certaines associations et des Associations des parents d’élèves (APE) ont permis d’ériger certaines de ces structures scolaires. C’était ce 24 septembre 2020.

« Nous avons visité un certain nombre d’infrastructures scolaires pour nous assurer que tout est mis en œuvre pour que la rentrée puisse s’effectuer », affirme Stanislas Ouaro, ministre en charge de l’éducation nationale de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales.

Le lycée de Dakola qui n’était qu’un collègue va accueillir ses premiers élèves du Baccalauréat série A. Cette initiative relève des Associations des parents d’élèves (APE) et de certaines associations de la localité. Ce qui est grandement félicité par le ministre de l’éducation nationale.

Nonobstant ces efforts faits par les associations, il reste certaines difficultés à résoudre. Les doléances ont donc été présentées par le proviseur du lycée de Dakola, Alexandre Palenfo. Le ministre de l’éducation s’est engagé à ce qu’il y ait un second cycle série scientifique et un bâtiment administratif pour le personnel. Du personnel devrait aussi renforcer l’effectif dans les établissements scolaires.
Le premier collège d’enseignement général de Tiakané voit le jour.

« Aujourd’hui, on a plus de besoin au post-primaire et au secondaire qu’au primaire, c’est pour cela que cette année dans les concours de recrutement, vous avez constaté qu’on recrutait 700 professeurs d’écoles et près de 4000 au niveau du post-primaire et secondaire », a laissé entendre Stanislas Ouaro.

Il indique que dans le cadre des réalisations supplémentaires dans des localités qui reçoivent des élèves déplacés, des financements de 6 milliards 182 millions FCFA avec le partenariat mondial et 2 milliards 810 FCFA de la banque mondiale ont été reçus.

La contribution des APE dans la réalisation d’infrastructure

Le ministre de l’éducation nationale a salué l’effort des APE et des associations du Nahouri pour la réalisation des infrastructures. En fait « la particularité dans la région du Nahouri est qu’une partie des infrastructures est réalisée avec l’accompagnement des populations à travers les associations des parents d’élèves (APE) ou certaines associations ».

De ce fait, il explique que dans le cadre de la loi d’orientation sur l’éducation, pour accompagner le système éducatif surtout en matière de gratuité, il est dit que les communautés doivent se mobiliser autour du développement du système éducatif. Ce qui est donc un bel exemple de mobilisation des communautés. « Aucun élève ne peut être renvoyé parce qu’il n’a pas payé les frais de cotisation APE », a-t-il poursuivi.

Stanislas Ouaro, ministre de l’éducation nationale de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales

Il précise que cela ne veut pas dire qu’on ne doit pas payer les cotisations. Au contraire, « on encourage les parents à contribuer au fonctionnement de nos établissements à côté de l’Etat qui a l’obligation de le faire mais, qui ne peut pas tout faire. Nous apprécions cette contribution et nous encourageons les populations et les parents d’élèves ».

Trouver des solutions pour boucler la construction du collègue technique

La tournée s’est poursuivi sur le site en construction du collège d’enseignement technique et de formation professionnelle de Pô. Une infrastructure dont le projet de construction a démarré en 2014. Le retard constaté dans l’exécution des travaux de l’avis de Pr Ouaro relève de difficultés techniques qui sont en train d’être solutionnées.
Vu la pénurie d’eau récurrente dans la région, un forage d’une capacité de 18 mille litres d’eau par heure a été offert au Centre de santé et de promotion sociale (CSPS) de la commune rurale de Dakola par un natif de la région.

Nafisatou Vebama
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Concours: Résultats du sport du concours direct de recrutement de sept cent (700) élèves Sous-Officiers de Police

Ibrahima TRAORE

CAN 2021: calendrier des 3e et 4e journées de qualifications

INFOWAKAT

Recrutement de 700 élèves Sous Officiers de Police : les épreuves écrites d’admissibilité se dérouleront le 08 novembre 2020

INFOWAKAT

Décès de M. Bila Charles Kaboré : la déclaration de la NAFA

INFOWAKAT

Législatures au Burkina : de Arsène Yé Bongnéssan à Alassane Bala Sakandé

INFOWAKAT

Ministère des mines : Des irrégularités décelées dans la gestion des finances publiques de 2018

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR