Actualité AFRIQUE

Egypte : des présentatrices télé privées d’antenne et forcées de suivre un régime

Le service de l’audiovisuel public égyptien a ordonné une diète d’un mois à huit de ses présentatrices. Cette décision a suscité de nombreuses réactions dans le pays.

Huit présentatrices égyptiennes ont été privées d’antenne pendant un mois. Pas après un dérapage, non, mais pour suivre un régime, car leur poids est jugé trop élevé par la direction de la radiotélévision d’Etat. Elle a demandé aux présentatrices de suivre un régime alimentaire amaigrissant pour revenir à l’antenne avec une “allure appropriée”, rapporte BBC Africa.

La décision a provoqué un tollé dans le pays, une levée de boucliers chez les présentatrices concernées et la colère des organisations de défense des droits de la femme. L’une des présentatrices, Khadidja Khattab, en poste à la Chaîne 2 du service public de l’audiovisuel, a dit souhaiter que le public regarde de nouveau ses émissions les plus récentes pour dire en quoi son allure est gênante.

La décision de leur patron a installé le malaise au sein des familles des présentatrices, a déclaré l’une de ses collègues concernée par la mesure.
Cette mesure viole les droits de la femme en même temps qu’elle constitue “une violation de la Constitution” égyptienne, selon le Centre d’orientation et de sensibilisation des femmes. Cette organisation de défense des droits de la femme demande à la direction de la télévision de revenir sur sa décision. Pour l’universitaire Wahed Abdul Majid, il estime que la télévision gouvernementale ferait mieux d’améliorer ses programmes, au lieu de se préoccuper de la forme physique de ses présentateurs.

Mais d’autres ont félicité la mesure,. Fatma Al-Sharawi, une journaliste du quotidien gouvernemental Al-Ahram, estime que les télévisions égyptiennes devraient faire suivre l’exemple de la chaîne d’Etat. Sur les réseaux sociaux, certains ont également raillé les “bakabouzas”, un terme désignant en Egypte les filles en surpoids. Le journaliste et député égyptien Sayyid Hegazy s’est prononcé sur la question. “Qui a le poids idéal en Egypte ? Une présentatrice peut être en surpoids et éloquente tout de même”, a-t-il commenté sur le site d’information Sada al-Balad.

Fariska Barsan

infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Situation confuse au Burkina : Air France annule 02 vols sur Ouagadougou

INFOWAKAT

Présumé “coup d’Etat au Burkina : les ouagalais vaquent à leurs occupations

INFOWAKAT

Burkina : La mutinerie s’est muée en coup d’état selon plusieurs sources

INFOWAKAT

Mutinerie au Burkina : La Situation reste toujours tendue et confuse à Ouagadougou

INFOWAKAT

Mutinerie au Burkina : La CEDEAO marque sa solidarité au Président du Faso

INFOWAKAT

Éducation : Fermeture des établissements scolaires les 24 et 25 janvier 2022

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR