A LA UNE Actualité Articles Burkina Politique

Elections 2020 : l’alliance UPR/PPR se rallie à la majorité présidentielle

Les élections présidentielles et législatives du 22 novembre 2020 connaîtront l’alliance de l’Union pour la république et le parti du peuple républicain (UPR/PPR) autour de la majorité présidentielle. L’annonce a été faite ce 11 septembre 2020.

Encore une fois, comme en 2015 l’Union pour la république (UPR) de Toussaint Abel Coulibaly et ses alliés soutiennent la candidature du candidat de la majorité présidentielle. Objectif, faciliter l’élection du président sortant Roch Kaboré dès le premier tour du scrutin. Ce parti est déjà membre de l’Alliance des partis de la majorité présidentielle (APMP).

Sa stratégie électorale entre en vigueur dans le cadre de l’élection présidentielle du 22 novembre 2020. Néanmoins, elle entend mettre son positionnement à profit, pour dit-elle, conforter la position de la majorité présidentielle à l’assemblée nationale. Une option faite, selon leurs dires « pour le niveau jugé satisfaisant de la mise en œuvre du programme présidentiel ». « Nous sommes confiants de ce qui s’est passé et nous sommes confiants de ce qui va venir » a confié Toussaint Abel Coulibaly.

A ce stade, plus de 10 candidats sont déclarés à la présidence du Faso et près de 20 000 candidatures aux postes de députés, ont décomptés les responsables de l’alliance UPR/PPR. A cet effet, « seuls les partis et formations politiques et les indépendants les mieux préparés pourront prétendre à de bons résultats », analysent-ils.

Une alliance dans une alliance

Par ailleurs, l’UPR se lie par affinité au Parti du peuple républicain (PPR) pour la conquête des urnes aux législatives à travers un accord. Selon leur stratégie électorale, l’un des partis portera une commune candidature dans les provinces où il aura le plus de potentialités. Quant au choix de cette alliance entre l’UPR et le PPR que certains qualifieraient d’alliance des « partillons », François Tambi Kaboré, président du PPR et porte-parole de ladite alliance, est de ceux-là qui pensent que mieux vaut avoir des alliances fortes et solides basées sur la confiance mutuelle que des alliances éphémères.

Le président de l’UPR en l’occurrence Toussaint Abel Coulibaly est ancien ministre du dernier gouvernement de Blaise Compaoré, renversé en 2014. Ce dernier qui soutient depuis 2015 la candidature de Roch Kaboré dit rester fidèle à ces alliés d’hier. Puisque selon lui, “j’étais allié du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) dont le président était Roch Kaboré. Seulement certains se présentent sous d’autres appellations.”

Mariam Ouédraogo
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina/Boucle du Mouhoun : un chef de village enlevé dans la Kossi

Jordan MEDA

Burkina/Fada : La population descend au gouvernorat avec des corps de proches tués

Jordan MEDA

Concours directs : 1 290 142 candidatures pour 4 721 emplois

INFOWAKAT

Elections couplées de 2020 : la date limite de réception des dossiers de candidatures

INFOWAKAT

Covid19-BF : 19 nouveaux cas confirmés à la date du 15 septembre 2020

INFOWAKAT

Cyber criminalité : Ils ont extorqué près de 10 millions FCFA à leurs victimes

Jordan MEDA

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR