Actualité

Eliminatoires coupe du monde 2018 : Les Étalons S’imposent à domicile sur le score de 2 buts à 0 contre les Ecureuils.

C’est dans un stade plein à craquer que les Étalons du Burkina Faso ont affronté les Ecureuils du Bénin, ce mardi 17 novembre 2015 à 18 heures. Cette rencontre jouée au stade du 4-Août de Ouagadougou s’inscrit  dans le cadre du match retour comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2018 en Russie. C’était un match décisif que les Etalons ont livré sur leur propre pelouse. En rappel, le match aller, les poulains de Gernot Rohr l’avaient perdu à Cotonou sur le score de 2 buts à 1.
 
Après plusieurs tentatives marquées par des passes non assurées, des mauvaises combinaisons, des mauvaises remises et réceptions de balles et des mouvements nonchalants, les étalons sont parvenus à obtenir un pénalty à la 18e minute de jeu lors de la première période. Jonathan Pitroipa profite de l’occasion pour ouvrir le score avec une frappe sans pitié pour le portier Béninois, plaçant ainsi la confiance au sein du groupe. La suite était plutôt bien animée. N’eut été leur maladresse à la 26, 35e, 48e et 58e minute, le onze national Burkinabè aurait pu corser l’addition le plus tôt possible. Il a fallu attendre la 71e minute pour que Bertrand Traoré double la mise de son pied gauche aux abords de la surface de réparation.
 
Nous avons assisté à trois remplacements de part et d’autre avec des balles mal négociées dans l’ensemble. Un jeu techniquement et tactiquement pauvre du côté des deux formations. Mais les Etalons, eux, se contentent de leur victoire. Pour l’entraineur Gernot Rohr, le Burkina a eu « une emprise technico-tactique sur l’adversaire et cela a fini par payer ». Le coach a également souligné qu’il y a « un manque de sérénité et de comportement professionnel au sein du groupe, mais on essaie de les corriger ». 
Côté Ecureils, on cherche plutôt des excuses. « Le penalty burkinabè a cassé le rythme de notre jeu. Mais nous allons continuer à bosser », a laissé entendre l’entraineur adjoint Béninois, Nicolas Gougueur.
 
Infofaso.net
Noufou OUEDRAOGO

ARTICLES SIMILAIRES

FESPACO 2021 : Le syndicat des artistes musiciens dénoncent une « gestion mafieuse »

REDACTION

Région de l’Est : un convoi militaire a sauté sur un engin explosif improvisé sur l’axe Fada-Matiacoali

INFOWAKAT

Mali : Une affaire d’uniforme de mariage divise un couple

REDACTION

Centre-nord : les FDS mettent en déroute des terroristes à Namisiguima

INFOWAKAT

Musique : Saga Den, une étoile montante de la musique burkinabè

INFOWAKAT

Avis de recrutement de personnels au profit du Programme d’appui au développement des économies locales (PADEL)

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR