Actualité

ENERGIE SOLAIRE ET MENAGES : le gouvernement burkinabè cherche une place au soleil

Le ministre des mines, des carrières et de l’énergie a rencontré ce mardi 2 février 2016 les institutions bancaires et financières. L’objet de cette rencontre est la problématique du financement de l’acquisition de l’énergie solaire au profit des salariés du public, du privé et des petites et moyennes entreprises/petites et moyennes industries (PME/PMI).
 
SOS délestages. Voici le cri de cœur du gouvernement burkinabè lancé ce mardi 2 février 2016. Il veut prendre à bras le corps la question des délestages pour un Burkina bien éclairé. Pour réduire l’impact néfaste de ces délestages sur les ménages et les PME /PMI, il a entrepris de mettre en place une opération de soutien à l’électrification solaire au profit de ces derniers. Elle se fera grâce au système solaire photovoltaïque raccordé au circuit intérieur des bâtiments.
 
Dans l’optique de relever ce défi, le gouvernement compte sur l’accompagnement des institutions financières et bancaires, d’où l’objet de la présente rencontre. Pour le ministre des mines, des carrières et de l’énergie, le Professeur Alfa Oumar Dissa, cette rencontre va « aboutir à la mise en place d’un cadre tripartite à savoir les entreprises spécialisées dans l’énergie solaire, l’Etat central et les populations. L’apport des institutions financières sera de mettre en place des lignes de crédits spécifiques à l’endroit des salariés du public comme du privé afin de leur permettre d’acquérir le matériel nécessaire pour l’électrification. »
 
Le Directeur Général de Ecobank Burkina et président de l’association des professionnels des banques et établissements financiers, Cheikh Travaly, a rappelé qu’ils verront dans quelles mesures les différentes institutions concernées peuvent accompagner les efforts de l’Etat afin de minimiser l’impact des délestages.
 
Au cours des échanges, les banques se sont engagées à faciliter les crédits, notamment en faisant des efforts sur les garanties, les taux et la durée des crédits qui seront alloués pour l’acquisition d’équipements solaires.
 
A long terme, ce projet permettra de désengorger le réseau de la Sonabel et de réorienter l’énergie vers les industries qui ne peuvent utiliser l’énergie solaire pour leur activité. Avec l’aboutissement d’un tel projet, le gouvernement pourra dormir tranquille sans avoir chaud du fait des délestages.
 
Daouda DIOMANDE (stagiaire)
Infofaso.net          
 
 

ARTICLES SIMILAIRES

Mise en œuvre de la Transition : Paul-Henri Sandaogo DAMIBA échange avec les forces vives des Hauts-Bassins

INFOWAKAT

La Russie dénonce la politique « coloniale » de la France au Mali

INFOWAKAT

Pénurie de carburant à l’est : La police municipale met en garde contre la hausse des prix

INFOWAKAT

Mali : Les autorités de la transition ferment les frontières au contingent sénégalais

INFOWAKAT

Burkina : Plus d’une centaine de terroristes neutralisés en un mois

INFOWAKAT

Madjoari : 11 soldats tombés et une quinzaine de terroristes neutralisés

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR