A LA UNE Actualité Articles Burkina Entreprenariat

Entreprenariat : 5000 dollars non remboursable pour 100 porteurs de projet

Ouvert à sept pays du Sahel dont le Burkina Faso, le Programme d’entrepreneuriat pour le Sahel vise à accompagner les jeunes ayant des projets innovants.. Au Burkina Faso, ce sont 100 jeunes qui vont bénéficier de ce programme à travers un mentoring et un financement de 5000 dollars non remboursables.

Le Centre d’Expertise et d’Incubation Akri a tenu une session d’appel à projet pour informer les jeunes entrepreneurs burkinabè sur le Programme de l’Entreprenariat pour le Sahel lancé par la Fondation Tony Emunelu en partenariat avec le programme des nations unies pour le développement (PNUD) et la banque UBA.

Elodie BAMBARA

Selon Mme Elodie BAMBARA chargée de projet à Akri, en tant que partenaire, Akri veut informer et offrir une assistance technique aux jeunes porteurs de projets burkinabè pour leur permettre de postuler au programme. Au cours de cette session d’appel à projets plus d’une quarantaine de jeunes étaient présents pour prendre connaissance du programme et de la procédure pour y postuler. Celle-ci étant en ligne, Akri a mis à la disposition de ces jeunes entrepreneurs, une connexion wifi gratuite et une assistance. Nombreux sont-ils, comme Aminata SAM est comptable de formation et porteuse d’un projet de restauration, à affirmer que le Programme de l’Entreprenariat pour le Sahel est une opportunité qu’ils doivent saisir.

Interrogée sur l’objectif de Akri Mme BAMBARA, répond en disant que celui-ci est de chercher à accompagner le maximum de jeunes à pouvoir postuler au Programme et former des entrepreneurs aussi ambitieux que ceux des pays anglophones. Si les 5000 dollars semblent alléchants,  Alamine KI, porteur de projet dans la valorisation des déchets plastiques, considère plus la formation et l’assistance technique comme la meilleure façon d’accompagner les jeunes porteurs de projets innovants.

En initiant ce programme la Fondation Tony Emunelu veut non seulement encourager les jeunes à entreprendre mais aussi à trouver des solutions aux problèmes de l’Afrique à travers des projets.

Yekiremi Abdias FARMA

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Koutougou : Les corps des militaires tombés accueillis par des tirs en l’air

INFOWAKAT

Koutougou : Le GSIM revendique l’attaque

Infowakat MEDA

Attaque Koutougou : Le CFOP veut « des solutions ad ’hoc »

Infowakat MEDA

Nouvelles plaques et cartes grises : le deal des « Koksairs »

Infowakat MEDA

Rébellion au camp Guillaume OUEDRAOGO, une rumeur selon l’Etat Major

Infowakat MEDA

Santé reproductive: Mieux former pour mieux impacter

Infowakat MEDA

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR