A LA UNE Actualité Burkina Ecomedia Entreprenariat

Entreprenariat : Garantir des conditions stables pour étayer l’environnement entrepreneurial

Depuis plus plusieurs années le Burkina souffre d’un taux de chômage élevé, une hausse des prix des produits alimentaires, une chute du secteur du tourisme, des entrées de capitaux limitées, etc. Dans ce contexte, le développement de l’esprit entrepreneurial, de la créativité et de l’innovation peut être la clé pour stimuler la relance de l’activité économique dans la région.

Les pouvoirs publics doivent être conscients que la priorité doit être donnée au développement des entreprises et à la stimulation de l’entrepreneuriat, étant donné le rôle que jouent les entreprises et les entrepreneurs dans la création et le partage de richesses. La création et le développement des entreprises sont deux réponses essentielles aux enjeux auxquels sont confrontées les entreprises notamment la croissance, l’emploi, l’innovation, etc.

C’est pourquoi, le Burkinabè gouvernement donne une importance capitale à l’activité entrepreneuriale et tente de mettre en place des politiques de stimulation, d’aide et d’accompagnement destinées aux entrepreneurs et aux porteurs de projets. Ces politiques ont pour but de mettre en place un climat économique général propice à la création des entreprises et de stimuler l’entreprenariat par un ensemble de mesures spécifiques incitatrices. Les pouvoirs publics sont désormais conscients de la nécessité d’encourager et de développer l’esprit d’entreprise et la culture entrepreneuriale, et ont assigné certaines institutions publiques à développer des politiques dédiées à l’entrepreneuriat.

La compréhension du concept entrepreneurial nous oblige à éclairer la dynamique de cet écosystème entrepreneurial. La dynamique entrepreneuriale représente l’évolution et le changement que peut connaître l’activité économique d’un territoire. Cette dynamique passe par la création de nouvelles organisations, le développement d’organisations existantes, et n’excluent pas leur liquidation, ce qui peut expliquer le renouvellement du système productif.

Il faut assez de programme d’aide au développement d’affaires qui fournit aux entrepreneurs de l’aide et des conseils appropriés. Ce programme doit servir aussi de « centre d’orientation » pour les personnes et ressources externes. Cela peut être des programmes d’incubation dans lesquels les sociétés peuvent être placées. Les incubateurs sont composés de trois éléments. Une personne ou une équipe qui fournit conseils et l’accès à un réseau de ressource. Les services partagés, qui signifie qu’une société située dans un incubateur n’a pas de dépenses de secrétariat, de téléphone, de télécopieur et de photocopieur et un espace adapté, loué tous les mois, qui peut être ajusté et renouvelable, selon les nécessités.

En somme, l’entreprenariat joue un rôle primordial dans l’évolution du système économique en contribuant à la création des emplois, à l’innovation et à la participation à la croissance économique. C’est un secteur d’avenir.

Youssouf KABDAOGO
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Namissiguima : 09 morts dont 06 VDP après une attaque

INFOWAKAT

Bourasso : 22 morts selon le gouverneur

INFOWAKAT

Interdiction de vente d’animaux et de volailles sur la voie publique.

INFOWAKAT

Guinée : Les autorités ordonnent l’arrêt des activités de deux géants miniers

INFOWAKAT

Le saviez-vous ?: D’où provient le son des claquements de doigts ?

INFOWAKAT

Crise alimentaire/vie chère au Burkina Faso : quand manger devient un luxe !

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR