A LA UNE Actualité Burkina Ecomedia Entreprenariat

Entreprenariat : “Promouvoir l’épanouissement économique et l’inclusion financière des jeunes” la vision de PLAN International

Créée en 1937 suite à la guerre civile d’Espagne, l’ONG internationale a décidé de se consacrer à la promotion des droits de l’enfant, mais aussi l’éducation de la petite enfant. Pour se faire l’ONG a mis en place des programmes quinquennaux offrant des formations professionnelles et une éducation inclusive au profit des jeunes âgés de 19 à 23 ans, sont les jeunes filles et les femmes des zones rurales.
L’ONG, s’est installé au Burkina Faso en 1976 à partir de Centre Nord. A nos jours elle compte des représentations dans les 12 régions sur l’ensemble des 13 que compte le pays.

« Contribuer à un plus grand espace d’autonomisation économique des jeunes vulnérables et exclus, en particulier des jeunes femmes (…) » ; C’est la mission que s’est donnée l’ONG PLAN International à travers la mise en place de nombreux projets. En effet, dans un contexte où les jeunes, et particulièrement les filles rencontrent des difficultés pour la formation professionnelle et dans l’obtention d’opportunités de financements, l’ONG ambitionne changer cette donne à travers un programme intitulé : «formation professionnelle, employabilité et entrepreneuriat des jeunes ».

Des dires du conseiller de programmes à Plan International, Maurice Kobo Ouedraogo, la vision de l’organisation est de se positionner comme une référence en matière de droits des enfants vulnérables et exclus, des adolescents et jeunes mais en particuliers des filles. Ainsi la mise en place de cette stratégie représente « l’aspiration de Plan à apporter des changements en profondeur dans les relations entre les sexes afin que deux millions de filles apprennent, dirigent, décident et s’épanouissent dans des communautés sûres et résilientes, et exemptes de discrimination, à travers une éducation inclusive de qualité et de l’autonomisation économique des jeunes ».

Débuté en 2019, le programme prendra fin en 2023 ; il prend en compte uniquement les jeunes, particulièrement les filles âgées de 15 à 24 ans. Le programme sera mis en œuvre dans les zones rurales et celles péri-urbaines.

A cet effet des résultats sont attendus selon les propos de Maurice Ouedraogo, à travers la mise en place d’activités clés. L’on peut retenir alors comme résultats attendus, l’apport de compétence professionnelles adaptées aux besoins du marché du travail pour les jeunes y compris les plus vulnérables âgés de 15 à 24 ans ; emmener les leaders communautaires et le gouvernement à encourager les jeunes et à jouer un rôle de premier plan en tant qu’agents de changement positif des normes et attitudes sociales et économique, en termes d’égalité et d’équité ;
Pour la mise en pratique des activités, Plan International dispose d’un portefeuille financier de 34,1 millions d’Euro, soient 22,3 milliards FCFA, pour la période de 2019 à 2023.
A noter que certains projets du programme sont déjà en e cours d’exécution !

Alex SOME
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Décès d’Idriss Deby : le Mali décrète un deuil de 03 jours

INFOWAKAT

Mort de Idriss Déby : Qui était l’homme ?

INFOWAKAT

Élévage en milieu urbain : la police municipale met des porcs en fourrière

INFOWAKAT

Mort d’Idriss Déby : la France «perd un ami courageux» Elysée

INFOWAKAT

Tchad/Mort de Idriss Deby : Un couvre feu instauré et les frontières fermées

INFOWAKAT

Entreprenariat : Le Burkina Faso a désormais son propre incubateur néonatal dénommé « Roog paalé »

INFOWAKAT

1 commentaire

Avatar
KINA Aboubakari siddiq 25 mars 2021 at 15 h 58 min

En tout cas, courage à infowakat, c’est vraiment un journal très benefique a travers les infos , la culture… qu’il ns rapporte et j’en suis vraiment reconnaissant…

Répondre

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR