A LA UNE Actualité Burkina Ecomedia Entreprenariat

« Entreprendre à partir de zéro franc »: un concept à plusieurs facettes !

De plus en plus, le désir d’entreprendre est perceptible. Ce qui est fondamental c’est que le Burkina Faso à l’image des autres pays de l’Afrique est confronté à un taux croissant de chômage des jeunes. Cependant, certains d’entre eux ont décidé de faire carrière entreprendre pour être à l’abri de l’employabilité. Mais, la phrase qui taraude les esprits et qui nécessite qu’on la cerne est celle de savoir si on peut « entreprendre à partir de zéro franc ». Synthèse des internautes de Infowakat.net sur son appréhension.

« Entreprendre à partir de zéro franc », l’internaute Malicki Zorome estime que « c’est entreprendre sans s’y attendre des intérêts dès les premiers moments ». Kaldou Ouédraogo, réagissant au commentaire d’un autre internaute, souligne que cette phrase est à revoir selon son sens car entreprendre, poursuit-il, c’est tout simplement faire une activité qui nécessite une formation. Pourtant, toute formation à un coût.

Dans un logique philosophique, Boubacar Zongo affirme qu’il faut « avoir acquérir l’intelligence entrepreneuriale pour comprendre ce concept alors que peu en ont et la majorité le comprend de façon superficielle alors qu’il contient un sens profond ».

Certains entrepreneurs vous diront que l’entreprenariat, dès le début, demande assez d’investissement. C’est ce, sur quoi Papus Diene s’interroge : « Qui a déjà entrepris sans rien? », avant de préciser que « quand tu n’as pas de capital tu ne peux rien entreprendre ».

Pour Jean Yaméogo, « entreprendre à partir de zéro franc »: « c’est de commencer à économiser 10% de ce que tu gagnes pour pouvoir investir dans ton projet que tu désires. S’il se trouve que la somme économisée n’arrive pas à te lancer dans le projet que tu désires tu peux investir dans des petits investissements avant d’avoir la somme souhaité pour te lancer ».

De son avis, Ahmed Boussim pense « qu’entreprendre à zéro franc » c’est démarrer une idée de son entreprise avec le peu qu’on a sans un appuis quelconque (prêt). « C’est un concept développé par l’ivoirien Samuel Mathey. Il y a eu des caravanes de 200.000 jeunes formés sur ce concept dans les régions », informé-t-il.

Maxieme Taminy trouve que cela est possible « mais pas dans tous les domaines » précisant qu’avec le marketing de réseau (l’internet) cela est bien possible. « Entreprendre à zéro franc veux dire qu’il faut avoir des compétences en vente. Une de ces compétences acquises, il faut aller voir un commerçant ou un producteur d’un produit.

Vous allez amener des témoins et prendre les produits aller vendre. Vous gardez les bénéfices et vous retournez le capital après chaque vente », a résumé Boukary Idogo.

Synthèse de Youssouf KABDAOGO
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Contrôle des produits de grande consommation : plus de 56 tonnes de maïs, de petit mil et de sorgho saisies pour exportation frauduleuse au mois de juillet 2022.

INFOWAKAT

Mali : reprise des rotations des contingents de la Mission de l’ONU

INFOWAKAT

Le Mali annonce s’être acquitté de ses dettes

INFOWAKAT

Burkina : vers la nécessité de sécuriser l’axe Ouaga-Kaya-Dori.

INFOWAKAT

Burkina : Gouvernement et syndicats s’accordent sur des recommandations

INFOWAKAT

Sahel : Deux soldats tombés entre Dori et Sebba

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR