A LA UNE Actualité Burkina Ecomedia Entreprenariat

Entrepreneuriat : Neimatou GUIRA se fraie un chemin dans le domaine de l’électricité

Il y a plusieurs métiers et domaines d’activités dans lesquelles la gent féminine reste réticente pour se lancer. Pour cause, les dires ont laissé croire qu’il y a des métiers que les femmes ne peuvent pas exercer. De nos jours la tendance est en train d’être inversée, de plus en plus de femmes embrassent les métiers dites ‘‘réservés pour les hommes’’. Neimatou Guira est un exemple parmi tant d’autres. Après donc son certificat d’étude primaire, elle décide de suivre une formation professionnelle en électricité. Neimatou Guira est électricienne en bâtiment et industriel.

Après quelques années de formation qui se sont couronnées par un BEP en électricité, Neimatou Guira est désormais opérationnelle et apte à aller sur le terrain. Alors, pour renforcer ses compétences, elle est passée par plusieurs structures à l’exemple de la SONABEL pour des stages.

Sur le terrain, elle affirme être traitée sur les mêmes pieds d’égalité que les autres. « Les chefs de chantier m’encouragent beaucoup, ce qui fait que je travaille sans complexe », dit-elle.

Elle ajoute, « je ne chôme pas, chaque jour je suis sollicité pour un travail sur un chantier. Avec l’accompagnement du réseau des jeunes entrepreneurs pour le développement du Burkina Faso, j’ai pu montrer ce que je sais faire sur les réseaux sociaux et plusieurs personnes me contactent pour des services. »

Aziz Nabaloum est un électricien et il avoue l’avoir connu à travers les réseaux sociaux et la contacter pour travailler avec lui dans un chantier qui lui a confié. Une fois sur le terrain, il loue son courage et sa détermination. « Je l’ai connu sur les réseaux sociaux et je suis entré en contact avec elle. Ce qui m’a poussé à aller vers elle, c’est le fait que ça soit une fille qui soit dans le même domaine que moi. »

Neimatou Guira ambitionne avoir son entreprise et créer un centre de formation pour les mettre au service des populations.

« Aucun travail n’est difficile pour une femme, il faut seulement avoir l’amour du travail qu’on veut faire et y mettre du sérieux », dit-elle.

Nafisiatou VEBAMA
Infowakat.net et EntreprendreauFaso

ARTICLES SIMILAIRES

L’Iran accuse la France de «déstabiliser» la région en y vendant des armes

INFOWAKAT

Oudalan : le corps sans vie d’un auxiliaire de santé retrouvé à Tin-Akoff

INFOWAKAT

Rapport de l’attaque d’Inata: Les conclusions rejetées par le président du Faso

INFOWAKAT

Niger: au moins 12 militaires tombés et plusieurs terroristes tués

INFOWAKAT

Burkina : Des Officiers des forces armés nationales atteignant la limite d’âge de leur grade au cours de l’année 2022 admis à la retraite.

INFOWAKAT

Situation nationale : L’appel du parti «Le Faso Autrement» à l’apaisement

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR