A LA UNE Actualité Articles Burkina Sécurité

Etat d’urgence : le bilan six mois après

Le gouvernement fait le bilan des six mois vécus sous état d’urgence décrétés depuis janvier 2019. C’était lors d’une plénière à l’assemblée nationale ce jeudi 11 juillet 2019. Les députés devaient voter pour contre une nouvelle prorogation de l’état d’urgence. Et selon le rapport fait par le gouvernement même s’il y a des acquis, beaucoup d’effort restent encore à fournir, car de nombreuses populations se plaigne du ralentissement des activités économiques.

Quel est la synthèse des actions menées par les FDS et l’exécutif depuis le 31 décembre 2018 ?

Selon le rapport de la CAGIGH, l’exécutif a pu prendre certaines mesures fortes, organiser des campagnes de sensibilisation dans les régions concernées par le décret, et ce pour une meilleure collaboration entre civils et FDS.

Comme mesure forte, dans la région du Sahel et dans la boucle du Mouhoun, il y a eu respectivement la « fermeture de tous les sites aurifères artisanaux jusqu’à nouvelles ordre » et celle « des marchés et des points de vente de carburant dans les provinces de la Kossi et du Sourou ». En plus des mesures administratives, il y a eu à l’Est l’opération militaire et Ndofou dans le Nord.

Ces opérations de grandes envergures ont sans aucun doute contribué à atténuer l’ampleur et la gravité des attaques terroristes dans les localités concernées

Et selon les chiffres on dénombre :

– 1593 patrouilles effectuées

– 1117 personnes identifiées

– 567 axes routiers et secteurs de résidence visités

– 2160 engins contrôlés

– 297 personnes interpellées

– 04 grandes opérations de ratissage menées

-05 bases terroristes détruites

– et 22 écoles réouvertes

Le gouvernement dit toutefois ne pas avoir de statistiques poussées « sur l’impact des mesures de l’état d’urgence sur le développement économique des zones ciblées dans la mesure où l’évaluation sur le sujet est en cours ». Mais toujours selon ce dernier « les populations des régions concernées ont exprimé des inquiétudes sur le ralentissement de leurs activités commerciales dû aux couvre feux ».

A la question de savoir si l’on devrait s’attendre à ce que l’état d’urgence soit étendu à d’autres régions, le gouvernement explique qu’il en examine la possibilité.

La rédaction

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina : au moins 07 personnes tuées à Barsalgho par un groupe armé

Infowakat MEDA

Economie: Trading, 50.000 comptes bancaires gelés

REDACTION

Burkina : 04 militaires et 01 policier dans deux attaques simultanées

Infowakat MEDA

Buzz de la semaine : La crise de la RTB en français facile

Infowakat MEDA

Liberté de la presse : malgré la situation sécuritaire, « les journalistes font du bon travail » (Pr BALIMA)

Infowakat MEDA

Burkina : un étudiant arrêté pour incitation à la haine

Infowakat MEDA

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR