A LA UNE Actualité Burkina Politique

États-Unis : Le compte personnel Twitter de Donald Trump suspendu

Suite à l’assaut du Capitole par des sympathisants du président Américain sortant Donald Trump, Twitter a annoncé dans la soirée de ce vendredi 09 janvier 2021 la suspension « de façon permanente » le compte personnel de Donald Trump, pour le risque de nouvelles incitations à la violence. Pour sa part, ce dernier juge la réaction du réseau social de trop.

Après les violents incidents au Capitole, de nombreuses voix s’élèvent aux États-Unis pour réclamer des poursuites criminelles ou une procédure d’impeachment à l’encontre de Donald Trump. Il a profité de son compte personnel twitter pour bâtir son ascension politique. Le réseau avait suspendu son compte le mercredi avant de prendre cette autre décision. Twitter a dit prendre cette décision face au « risque de nouvelles incitations à la violence ».
Donald Trump accueille mal cette décision de Twitter la qualifiant du « musellement de la liberté d’expression ». Pour lui, c’est un complot orchestré par les démocrates et les employés de Twitter, de commun accord, ont coordonné avec La gauche radicale de retirer son compte de leur plateforme. Réagissant depuis le compte de la présidence américaine (@POTUS), il dit que c’est une manière de le faire taire à jamais.
De son côté, Google a annoncé vendredi avoir retiré Trump de sa plateforme de téléchargement d’applications le réseau social Parler, prisé des partisans les plus farouches de Donald Trump, en raison de la présence de messages “incitant à la violence”.
Par ailleurs, le groupe exige des autres applications disponibles sur Google Play Store qu’elles mettent en place une politique de “modération robuste pour les contenus extrêmes” si elles hébergent et diffusent des messages d’utilisateurs.
Avant que son compte ne soit fermé, Donald Trump avait reconnu sa défaite dans un message vidéo. Puis il a déclaré qu’il n’assisterait pas, à la cérémonie d’investiture de son successeur, le démocrate Joe Biden. Selon la plateforme, Twitter, cette annonce est interprétée par certains de ses supporters comme la preuve de l’illégitimité des résultats électoraux, et fait de l’événement une cible parfaite pour de nouvelles émeutes. “Des plans pour de futures manifestations armées prolifèrent sur Twitter et ailleurs, y compris pour une deuxième attaque du Capitole le 17 janvier 2021”, relève la plateforme. C’est la première fois qu’un président américain subi de telle infamie.

Yussef SAID
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina : Le rapport du contrôle des finances 2019 enfin transmis au président du Faso

INFOWAKAT

Burkina : Le Gouvernement Christophe Dabiré II a l’école !

INFOWAKAT

Lutte contre la corruption : les ministères où les montants les plus élevés des dépenses irrégulières ont été constatés en 2018

INFOWAKAT

Gorom Gorom : le Cemga encourage les troupes engagées dans l’opération « Danse sur la fourmillière »

INFOWAKAT

Insécurité urbaine : Des présumés agresseurs de touristes dans le Parc Bangrewéogo dans les filets de la police nationale

INFOWAKAT

Covid19-BF : 01 nouveau décès et 188 nouveaux cas confirmés à la date du 16 janvier 2021

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR