A LA UNE Actualité Education Société

Examens scolaires au Sahel : Des conditions réunies pour les élèves

Le gouverneur de la région du Sahel, le Colonel-major, Salfo Kaboré a procédé au lancement des épreuves écrites des examens et concours du certificat d’études primaires (CEP) et du Brevet d’études du premier cycle (BEPC), le mardi 22 juin 2021 à Dori.

Dans les centres de composition des examens et concours du certificat d’études primaires (CEP) et le Brevet d’étude du premier cycle (BEPC), respectivement, Sainte-Thérése comprenant un seul jury, et le lycée provinciale de Dori,  une centaine d’élèves issus de différentes écoles se sont présentés pour faire valoir leurs connaissances acquisses au cours de l’année, ce mardi 22 juin 2021.

En effet, d’une salle à l’autre, le gouverneur de la région du Sahel, le Colonel-major Salfo Kaboré en compagnie d’une forte délégation de la direction en charge de l’éducation a adressé son message d’encouragement aux candidats  et aussi des souhaits de « bonne chance » afin qu’ils puissent affronter les épreuves dans la sérénité. Malgré la situation sécuritaire dans la contrée, des dispositions sont prises pour permettre aux élèves de donner le meilleur d’eux-mêmes dans de bonnes conditions.

1- Au centre Sainte-Thérése, les élèves ont reçu les consignes des encadreurs

Pour le premier responsable de la région, après avoir donné le « top départ » des compositions dans ces dits centres, il a rassuré qu’au regard des derniers évènements douloureux produits récemment  dans certaines localités de la région, les responsables de l’éducation ont pris des mesures pour donner les meilleures chances de réussite aux élèves. « Nous sommes là ce matin également pour féliciter les enseignants, les encadreurs, les inspecteurs qui ont travaillé pour la tenue de ces examens  », a-t-il dit.

Tout en remerciant le gouverneur et le corps enseignant, le Directeur régional des enseignements post-primaire et secondaire, Dramane Dermé a fait savoir que 2807 candidats se sont inscrits pour le BEPC dans la région du sahel dont 1390 filles.

3- Après le « top-départ » du lancement, les candidats du BEPC sont sur la dictée.

A écouter ses propos, tout est mis en œuvre pour que les enfants puissent composer. Sans donner du chiffre exact des élèves déplacés internes, il a laissé entendre  que dans toutes les provinces de la région,  les conditions sont réunies pour  une  bonne composition. « Par rapport aux élèves de Solhan, depuis pratiquement deux ans, ils sont à Sebba, Dori et même ailleurs pour leurs études car les difficultés sur le plan sécuritaire, ont fait que les établissements n’ont pas fonctionné durant ces périodes », a-t-il témoigné.

Comparativement à l’année précédente dont 4710 se sont inscrits pour le CEP, le directeur régional de l’éducation préscolaire, primaire et non formel du Sahel, Moumouni Konaté a souligné que 507 se sont ajoutés cette année. De ses dires, tous les élèves inscrits dans les différents centres de la région ont composé sans aucune difficulté.

Issa Sou

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Cérémonie d’ouverture des jeux olympiques Tokyo 2020

INFOWAKAT

Sécurité : La 50ème promotion de la police nationale prête pour servir la nation

INFOWAKAT

Concours de recrutement de 10 notaires, session 202 : Liste des candidats admissibles

INFOWAKAT

Administration présidentielle : le nouveau Secrétaire général installé

INFOWAKAT

Sahel : l’état-major des armées françaises annonce la mort de deux cadres de l’ EIGS

INFOWAKAT

Utilisation des TIC : Le personnel et les élèves de l’ENGSP renforcent leur capacité

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR