Actualité Brèves Culture

FESPACO 2017 : Les préparatifs vont bon train

La 25 eme édition du FESPACO, le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou, se tiendra du 25 février au 04 mars 2017. Ce jeudi 27 octobre 2016, les organisateurs ont rencontré les acteurs du septième art et les hommes de medias pour présenter l’avancement des préparatifs.

Tahirou Barry, ministre de la culture
Tahirou Barry, ministre de la culture

Ouagadougou sera à nouveau sous les projecteurs, à l’occasion de la 25eme édition de la biennale du cinéma de Ouagadougou. Prévu pour se tenir du 25 février au 04 mars 2017 sous le thème « Formation et métiers du cinéma et de l’audiovisuel », le rendez-vous des professionnels du septième art se prépare bien. Et c’est la délégation générale du FESPACO qui en a donné l’assurance. Pour la présente édition, c’est la république de la Côte d’ivoire qui est désigné pays invité d’honneur.

Cette année encore, les cinéastres iront encore à la conquête des prix les plus prestigieux dans les catégories longs métrages , courts métrages, films documentaires, séries télévisées et films des écoles africaines de cinéma. Selon le délégué général du festival, près de 500 œuvres ont déjà été réceptionné. Ardjouma Soma a aussi indiqué que les cinéastes retardataires ont jusqu’à la date du 21 novembre prochain pour déposer leurs œuvres.

Avec un budget prévisionnelle de 1200000000 FCFA, le FESPACO 2017 se veut une édition référence. Pour le ministre en charge de la culture, il s’agit pour le gouvernement de tenir ses engagements de faire du FESPACO un espace de rencontre, de discussion et de développement pour l’industrie cinématographique et de l’audiovisuel.

Cinq décennies sans discontinuité

Ardjouma Soma, délégué général du FESPACO
Ardjouma Soma, délégué général du FESPACO

Selon le ministre de la culture, la tenue du festival est une fierté pour le Burkina. « Le FESPACO est l’un des rares festivals culturels panafricains de cette ampleur qui a réussi la prouesse de se tenir de façon régulière depuis bientôt 5 décennies. », a indiqué Tahirou Barry. Aussi, a-t-il Invité les cinéastes à faire des recommandations de permettre au gouvernement et ses partenaires de prendre des décisions à même de dynamiser davantage le secteur.

Le FESPACO 2017, ce n’est pas seulement les projections. Les rencontres B to B, les ateliers de formation, les conférences thématiques, le master class, la galerie marchande, les plateaux d’animation musicale, le Marché international du cinéma et de la télévision africaine (MICA) sont entre des activités inscrites au programme de la 25 eme édition.  Par ailleurs, la délégation générale du FESPACO veut poursuivre cette année, la mise en œuvre du plan stratégique de développement du festival.

Nouroudine Lenoble LOUGUE

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Fatimata SANOU/TOURE nommé Médiateur du Faso

INFOWAKAT

Sécurité au Burkina : De nombreux Ouagavillois approuvent la présence des chefs militaires sur le terrain des opérations !

INFOWAKAT

Concours de police municipale : les résultats d’admission

INFOWAKAT

Concours direct de recrutement de 70 élèves greffes : Appel de la liste d’attente

INFOWAKAT

Concours direct de recrutement de 30 élèves Secrétaires des greffes et parquets : Appel de la liste d’attente

INFOWAKAT

Situation nationale : “la pluie nous frappe, nous également on se frappe. Ce n’est pas intéressant”Tahirou Simboro du MPP

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR