A LA UNE Actualité Burkina Culture Divertissement Société

FESPACO : Les agents de la sécurité déjà opérationnels

Dans le cadre de la sécurisation de la population lors du Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou (FESPACO), la Commission sécurité du festival 2021 a effectué une sortie de terrain dans la soirée du 14 octobre 2021 avec les différents médias pour s’assurer du bon déroulement des missions de sécurisation qui ont commencé depuis plus de 10 jours.

A quelques heures de leurs sorties en patrouille, les agents de la sécurité reçoivent les dernières consignes de leurs responsables. Ce sont 2500 hommes qui sont déployés sur le terrain. Les zones d’insécurité de la ville sont la cible des agents de sécurité.

La Commission sécurité du festival 2021 est constituée de sous-commission opération qui composée de gendarmes et de policiers et une sous-commission SOS regroupant la Compagnie républicaine de sécurité (CRS), la Brigade anti criminalité (BAC) et la Police nationale.

La sous-commission opération a pour mission de faire les patrouilles et les ratissages dans la ville de Ouagadougou, les renforcements des postes de contrôles situés aux entrées de la ville, les patrouilles sur les voies publiques et dans les environs du site du FESPACO.

Après les consignes reçus, le cap est mis sur le premier site, il s’agit du FESPACO. Les agents postés à cet endroit ont pour mission de faire le ratissage de l’espace vide qui se situe derrière le FESPACO. Les patrouilles sur les voies sont faites dans tous les quartiers de la ville. Le constat s’est fait dans le quartier de Larlé où les engins de tout type étaient fouillés ainsi que le contrôle des documents d’identité et des engins. Les sorties de la ville ne sont pas en restent, les véhicules entrants et sortants de la ville sont systématiquement fouillés sur l’axe Ouaga.

le commissaire divisionnaire Désiré Ouédraogo, directeur régional de la police nationale du Centre, président de la commission sécurité de la 27e édition du FESPACO

Pour le commissaire divisionnaire Désiré Ouédraogo, directeur régional de la police nationale du Centre par ailleurs président de la commission sécurité de la 27e édition du FESPACO, la commission sécurité s’est déportée sur le terrain afin de constater la mise en œuvre des consignes données. Après constat, le président semble satisfait du service des hommes, « nos hommes font un travail remarquable avec des consignes spécifiques. »

Les populations doivent être les premiers acteurs de leur sécurité

Matthieu Boro, usager contrôlé se dit satisfait de cette démarche qui vise la sécurisation de la ville et des personnes. « Nous exigeons cela pour la sécurisation de la nation. Nous disons merci à la sécurité pour ce qu’ils font pour le bien de la nation. S’ils continuent sur cette lancée cela va arrêter un temps soit peut l’œuvre des délinquants », a-t-il laissé entendre.

Colonel Hubert Yaméogo, commandant du groupement gendarmerie départemental de Ouagadougou et vice-président de la commission sécurité du FESPACO

Colonel Hubert Yaméogo, commandant du groupement gendarmerie départemental de Ouagadougou et vice-président de la commission sécurité du FESPACO invite les burkinabè à être les premiers acteurs de leur propre sécurité pendant tout regroupement. « Nous demandons à ce que chacun puisse confier son engin dans un parking pour sécuriser et faciliter la circulation sur le site », dit-il. Il demande aussi à la tolérance et la collaboration des populations avec les Forces de défense et de sécurité (DFS) en les invitant à la participation de la sécurité collective. « Il faut prendre la sécurité de ses biens en charge mais, il faut participer à la sécurité collective. Je suis témoin d’un objet suspect ou d’une personne suspecte, il faut toute suite donné l’information aux agents qui sont sur place », a-t-il ajouté.

Nafisiatou VEBAMA
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

L’Iran accuse la France de «déstabiliser» la région en y vendant des armes

INFOWAKAT

Oudalan : le corps sans vie d’un auxiliaire de santé retrouvé à Tin-Akoff

INFOWAKAT

Rapport de l’attaque d’Inata: Les conclusions rejetées par le président du Faso

INFOWAKAT

Niger: au moins 12 militaires tombés et plusieurs terroristes tués

INFOWAKAT

Burkina : Des Officiers des forces armés nationales atteignant la limite d’âge de leur grade au cours de l’année 2022 admis à la retraite.

INFOWAKAT

Situation nationale : L’appel du parti «Le Faso Autrement» à l’apaisement

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR