Lancement officiel du SICOT 2020
A LA UNE Actualité Articles Burkina Politique Société

Filière coton : et le SICOT rebelote pour 2020

Le salon international du coton et du textile (Sicot) rebelote pour une deuxième édition. Tenue à Koudougou pour la première fois du 27 au 29 septembre, le Sicot s’impose déjà comme un carrefour des professionnels de la filière coton au Burkina, en Afrique et d’ailleurs. La deuxième édition est prévue pour les 30 et 31 janvier 2020 dans la cité du cavalier rouge. Et ce sont plus d’un millier de participants qui sont attendus à l’occasion.

Arar Asim, ambassadeur de Turquie

Le lancement officiel de la campagne de promotion a eu lieu le 4 juillet dans la ville qui accueillera l’évènement. Et la prochaine édition a pour invité d’honneur la Turquie, un pays réputé pour sa tradition cotonnière. Elle se tiendra sous le thème « Production et transformation du coton: moteur d’industrialisation  et de croissance economique pour les Etats africains ».

Promouvoir le textile et le coton Burkinabè pour redonner au pays sa place de leader en la matière. C’est l’objectif premier de ce salon. Et déjà les résultats sont très encourageants selon Harouna KABORE, ministre du commerce et de l’artisanat.

A titre d’exemple, l’édition précédente a accueilli 954 participants avec 31 pays représentés. 38 exposants professionnels et plus de 5 000 visiteurs ont également pris part au Sicot dernier.

Il y a aussi eu des échanges B to B et ce sont au total 58 rencontres professionnelles enregistrées en seulement 72h. Et selon le ministre du commerce un suivi est mis en place pour assurer la pérennité de ces échanges afin que ceux-ci portent du fruit.

Visite de terrain à la SOFITEX

Pour l’édition prochaine, c’est un budget de 400 millions de francs CFA qui sera mis à disposition.

Asim Arar, ambassadeur turque au Burkina qui était présent lors de la cérémonie, a salué le choix porté sur son pays. Pour lui, cette désignation est légitime puisque des investisseurs turcs opèrent déjà au Burkina Faso. Il regrette tout de même que l’invitation faite par le Burkina soit venue « un peu tardivement, car pour la Turquie, les décisions concernant la participation à des salons internationaux de ce genre sont étudiés au moins un an à l’avance ». Néanmoins, les deux ambassades sœurs à Ouagadougou et à Ankara feront de leur mieux pour obtenir un accord favorable à la requête.

En marge de cette cérémonie, une visite de terrain sur le site de l’usine d’égrenage du coton biologique sis dans l’enceinte de la SOFITEX à Koudougou.

Les travaux de construction sont presque achevés. Et selon l’équipe technique tout sera fin prêt d’ici 2020.

Ange L. Jordan MEDA
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina : le chef du village de Kelbo assassiné

Infowakat MEDA

Faso Attiéké : le nom d’entreprise et le label sont différents (F. Bassono)

Infowakat MEDA

Burkina / Sécurité : « Ne vous laissez pas embobiner par ceux qui prédisent tout le mal pour le Burkina Faso » (Gal Minoungou)

Infowakat MEDA

11 décembre 2019 : le présent se nourrit de l’histoire (Roch Kaboré)

Infowakat MEDA

Le Maire de Ouagadougou est désormais le Naaba SONRE de ZOMNOGHO.

INFOWAKAT

Tenkodogo 2019 : l’histoire racontée à travers des vieilleries

Infowakat MEDA

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR