A LA UNE Actualité Articles Burkina Politique

Forum des jeunes : les jeunes mettent le président devant ses responsabilités

Roch Kaboré a eu un échange direct avec les jeunes sur leurs préoccupations ce vendredi 20 septembre 2019 à Bobo-Dioulasso, à l’occasion du forum national des jeunes. Les principales préoccupations exposées par les jeunes des treize régions du Burkina Faso se rapportent à leur employabilité, au financement des projets, à l’augmentation de l’offre de formation professionnelle à travers la création d’écoles. De centres de formation et l’ouverture de filières professionnalisantes, et à la mise en place d’un plan de réinsertion sociale des jeunes déplacés pour cause d’insécurité.

« Le Burkina Faso a besoin de tous ses fils et filles pour sa construction », indique le chef de l’Etat, en soutenant que la jeunesse est actrice de réalisations importantes.
Le président Kaboré a pris acte de ces préoccupations, et a instruit les ministères concernés, de travailler à la <<prise en charge de ces attentes, pour une jeunesse épanouie et qui accompagne le processus de développement du Burkina Faso>>.

Les jeunes ont aussi souhaité le renforcement de la sécurité à travers leur implication dans la lutte contre l’insécurité, le désenclavement des provinces du pays par la construction et le bitumage de routes. Ils ont aussi voulu l’implantation d’usines pour la transformation des produits locaux, la promotion de l’industrie culturelle du Burkina Faso, et une plus grande numérisation de l’Administration publique.

Le président du Fado a ainsi appelé les jeunes à participer à la <<réalisation des grands chantiers de développement du pays>>.

Il a salué la présence de la diaspora à cette grande rencontre de la jeunesse burkinabè. Par conséquent, il a invité la diaspora à investir au Burkina Faso, en vue de concourir à l’œuvre de construction nationale.
Le forum 2019 de la jeunesse a connu la participation de jeunes étudiants africains fréquentant des universités au Burkina Faso, et de jeunes leaders engagés en politique.

Le président du Faso, a par ailleurs présidé ce même jour, au camp militaire Ouezzin Coulibaly de Bobo-Dioulasso, la cérémonie de fin de formation militaire des stagiaires de l’Ecole nationale d’Administration et de la Magistrature (ENAM). Durant 45 jours, 758 stagiaires de l’ENAM ont été formés et ont acquis des aptitudes militaires et des compétences en combat et en tir.

La rédaction

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina : au moins 07 personnes tuées à Barsalgho par un groupe armé

Infowakat MEDA

Economie: Trading, 50.000 comptes bancaires gelés

REDACTION

Burkina : 04 militaires et 01 policier dans deux attaques simultanées

Infowakat MEDA

Buzz de la semaine : La crise de la RTB en français facile

Infowakat MEDA

Liberté de la presse : malgré la situation sécuritaire, « les journalistes font du bon travail » (Pr BALIMA)

Infowakat MEDA

Burkina : un étudiant arrêté pour incitation à la haine

Infowakat MEDA

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR