A LA UNE Burkina Sécurité

G5 Sahel : les chefs d’Etat major veulent changer de fusil d’épaule

Les chefs d’Etat-major du G5 Sahel se réunissent du 24 au 25 janvier 2020 pour examiner et prendre en compte les nouvelles orientations données par leurs chefs d’Etat pour un retour rapide de la sérénité dans l’espace du G5 Sahel. Le chef d’Etat-major général des armées français, le commandant de la force Barkhane et celui de l’union européenne sont présents à la réunion.

Cette réunion intervient suite aux grandes décisions qui sont sorties à la réunion extraordinaire de Niamey le 15 décembre 2019 et au sommet de Pau le 13 janvier 2020. C’est une rencontre qui va permettre de modifier le concept d’opération qui, selon Moïse Minoungou, le chef d’Etat-major des armées du Burkina Faso, ne permettait pas de mener certaines activités et de pouvoir cadrer avec ce que les chefs d’Etat ont donné comme instruction.

La réunion sera une occasion où des modifications seront faites afin de pouvoir mener des opérations sur tout l’espace. « Au début, au niveau de G5 Sahel, chaque bataillon ne pouvait manœuvrer que sur son territoire alors que tout l’espace devait être une zone d’opération, une troupe doit pouvoir quitter son territoire pour aller sur un autre territoire », affirme le chef d’Etat-major du Burkina Faso.

Moïse Minoungou invite attire l’attention sur l’importance et la sensibilité du dossier sur lequel ils vont réfléchir durant 48h et recommande qu’une attention soutenue lui soit accordé. « Nos décisions et orientations devraient permettre au commandement de la force conjointe après un changement de posture, d’envisager un plan de campagne plus réaliste, en mesure d’inverser de façon significative la situation sécuritaire dans la zone des trois frontières ».

Les chefs d’Etat-major des pays du G5 Sahel vont procéder à la relecture de certains des aspects, du concept stratégique des opérations, de même que certains documents stratégiques de la force conjointe.

Moïse Miningou reste convaincu que les résultats des travaux de la rencontre impulseront à la force du G5 Sahel, une dynamique nouvelle et mieux adaptéé à l’environnement sécuritaire du moment.

Nafisiatou Vebama
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina : mode opératoire d’un arnaqueur de parents en détresse

Jordan MEDA

Niger : 20 morts dans une bousculade au cours d’une distribution de vivres

INFOWAKAT

Santé : Le ministre de la santé constate un manque de lit au CHU Charles de Gaulle

Jordan MEDA

Burkina : un soldat de Barkhane retrouvé mort dans son campement (armée française)

Jordan MEDA

Annulation des concours professionnels et directs d’entrée à l’IFORD, session 2020.

INFOWAKAT

Attaque à Pansi : 24 personnes tuées (gouverneur Sahel)

Jordan MEDA

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR