Actualité Politique

Groupe municipal MPP : « Tout ce qui a été dit par le groupe municipal UPC est archifaux », Moussa Belem, 1er adjoint au maire de Ouagadougou

Suite à la sortie médiatique du groupe municipal de l’Union pour le Changement et le Progrès (UPC) le 21 mars dernier faisant montre d’une mauvaise gestion au sommet de la mairie centrale de Ouagadougou, le groupe municipal du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) a voulu apporter « la vrai versions des faits » à travers sa sortie médiatique de ce jeudi 23 mars 2017 au siège du parti à Ouagadougou. Les conférenciers ont estimé que « tout ce qui a été dit par l’UPC est archifaux ».

Moustapha SEMBE, président du groupe municipal MPP

Le MPP se donne l’obligation de « recadrer » les allégations « mensongères » qu’a tenues le groupe municipal de l’UPC pendant sa conférence de presse du 21 mars 2017 afin de donner la « vrai » version des faits d’autant plus que , à entendre Moussa Belem, 1er adjoint au maire de la ville de Ouagadougou, « tout ce qui a été dit est archifaux, pratiquement archifaux ».Aussi, pense-t-il que le 3e adjoint au maire, Nathanaël Ouédraogo, fait preuve d’une « malhonnêteté intellectuelle », car à l’entendre, Nathanaël Ouédraogo est au parfum des décisions qui sont prises car ce dernier est vice-président du comité de pilotage de l’audit organisationnel.

La somme allouée aux festivités de fin d’année

Contrairement aux 100 millions dont a fait cas l’UPC, le MPP se dit consterné d’entendre ses allégations « mensongères » provenant de son adversaire politique. A en croire les conférenciers, tout porte à croire que l’UPC s’est livré à la diffusion de fausses informations pour, disent-ils, « semer le doute » au sein de l’opinion de Ouagadougou. D’ailleurs, pour ce qui est de ces festivités, les conférenciers ont rappelé que ce ne sont que « des activités traditionnelles de la mairie ». Dans le budget 2016 voté par la délégation spéciale, poursuivent-ils, les ressources allouées aux festivités de fin d’année étaient de 50 millions de Francs CFA. Ces festivités comportent un certain nombre d’activités dont le 31 décembre.

Une vue des militants MPP

La conférence tenue par le groupe municipal UPC apparait, selon le MPP, comme un « épisode supplémentaire de la campagne de dénigrement et de déstabilisation » entamée par l’UPC depuis quelques temps. Pour le groupe municipal du parti au pouvoir, les propos de son adversaire politique, loin de refléter la vérité, sonnent comme une volonté manifeste de nuire, « dans ce contexte de campagne politique pour les élections municipales qui seront reprises dans l’arrondissement 04 ». Dans cette optique, les conférenciers ont estimé que, l’UPC dans sa « débâcle et sa peur », fait tapage désespéré.

A ce sujet, le MPP a réaffirmé sa volonté indéfectible à l’exécution du programme de mandat qui, selon le groupe municipal du parti, prendront en compte l’ensemble des préoccupations de la population de Ouagadougou, et ce malgré les « tapages » de l’UPC. « Si l’arbre chute dans le frac, la forêt pousse dans le silence », a dit Moustapha SEMDE, président du groupe municipal MPP.

Armand Kinda
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Mali : Une affaire d’uniforme de mariage divise un couple

REDACTION

Centre-nord : les FDS mettent en déroute des terroristes à Namisiguima

INFOWAKAT

Musique : Saga Den, une étoile montante de la musique burkinabè

INFOWAKAT

Avis de recrutement de personnels au profit du Programme d’appui au développement des économies locales (PADEL)

INFOWAKAT

Entreprenariat : De la Banque en passant par le secteur minier, il démissionne pour créer sa firme

INFOWAKAT

Mali: l’armée française tue une femme pendant une poursuite

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR