Actualité Politique

Le groupe municipal UPC de Ouagadougou a fait le bilan de ses activités

Le groupe municipal UPC (Union pour le progrès et le changement) de Ouagadougou a rencontré la presse pour lui présenter officiellement sa structure et lui faire le bilan de ses activités depuis l’installation des exécutifs municipaux. Ce fut lors d’une conférence de presse ce vendredi 21 mars 2017 au siège du parti.

Le presidium a la rencontre

Le présent groupe municipal a été créé en novembre 2016. Il est dirigé par un bureau de sept membres et compte soixante-dix-sept conseillers municipaux parmi lesquels cinq maires d’arrondissements, un adjoint au maire central, un vice-président au conseil régional du centre. Ce groupe municipal a entre autres pour objectifs de définir une plate-forme commune et dynamique permettant aux conseillers municipaux de répondre aux aspirations des populations de base, de formuler des critiques contre les éventuelles dérives de la majorité municipale et de mobiliser la population de Ouagadougou autour des programmes de développement local, de bonne gouvernance et d’une citoyenneté exemplaire.

A cet effet, le groupe municipal s’est prononcé sur quelques tares de gouvernance du parti au pouvoir au niveau du conseil municipal de Ouagadougou. Il s’agit entre autres du vote du budget de la commune de Ougadougou qui s’est élevé à près de vingt-six milliards de francs CFA et occulte la jeunesse et la femme sous prétexte qu’il n’y a pas d’argent. « Nous avons dénoncé une certaine forme de gabegie que nous observons. Par rapport à un budget où on dispose de 178 millions pour la jeunesse et l’emploi, on nous dit qu’il manque de l’argent pour cette même jeunesse et les femmes. Notre plus grande déception a été de savoir que le maire Beouindé et son cercle restreint ont dépensé plus de cent millions de francs CFA pour les fêtes de fin d’années pour danser ‘’zoblazo’’ avec la Première Dame. Nous pensons que c’est un fait qu’il faut dénoncer », a indiqué le président du groupe municipal UPC, Jean Léonard Bouda.

A ces dérives s’ajoutent celle des conditions de travail du personnel de la mairie, en particulier celle des femmes de la brigade verte qui constitue une préoccupation pour l’UPC, et le gel des lotissement que le groupe municipal UPC qualifie d’une bombe à retardement prête à exploser d’un moment à l’autre. Le parti dénonce une léthargie qu’il a constatée dans certains arrondissements. « C’est le calme plat et laxiste dans les arrondissements où en neuf mois d’exercice, les maires du MPP ne savent que faire de leur mandat, vu qu’aucun programme d’activités n’a été pensé jusque-là », a laissé entendre Jean Léonard Bouda. Selon ce dernier, dans des mairies tenues par l’Opposition, on note des initiatives personnelles telles que des prêts octroyés aux femmes, des dons de matériel aux CSPS, des formations au profit des jeunes et des femmes et des actions de promotion de l’état civil.

Les journalistes a la rencontre

C’est dans cette lancée que cinq arrondissements tenus par l’Opposition en l’occurrence les arrondissements 3, 5, 6, 7, 11 ont bénéficié des actions de l’UPC et de ses alliés. Cela s’est traduit par l’éclairage de centaine d’avenues, la fixation de feu tricolore, un partenariat avec des centres de formations professionnels pour la formation de plus de cinq cents jeunes déscolarisés, la construction d’un lycée municipal, de deux centres de formation à but humanitaire et d’une garderie, l’organisation d’un nettoyage des marchés et de dons de sang et tout cela, à l’arrondissement 6 de Ouagadougou. Les autres arrondissements ont également bénéficié d’œuvres sociales. Pour le groupe municipal UPC, pour un bon développement local, il faut tenir compte des aspirations des populations à la base.

Bernadette DEMBELE, stagiaire 

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Mali : Une affaire d’uniforme de mariage divise un couple

REDACTION

Centre-nord : les FDS mettent en déroute des terroristes à Namisiguima

INFOWAKAT

Musique : Saga Den, une étoile montante de la musique burkinabè

INFOWAKAT

Avis de recrutement de personnels au profit du Programme d’appui au développement des économies locales (PADEL)

INFOWAKAT

Entreprenariat : De la Banque en passant par le secteur minier, il démissionne pour créer sa firme

INFOWAKAT

Mali: l’armée française tue une femme pendant une poursuite

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR