Actualité Société

Hôpital Yalgado Ouédraogo : Les travailleurs de Yalgado sont indignés et révoltés d’être insultés et frappés dans l’impunité totale », dixit Hamadi Konfé

 

Le personnel de l’hôpital Yalgado Ouédraogo était en sit-in dans la matinée de ce jeudi 9 février 2017.  L’Objet de ce sit-in était d’exiger du gouvernement l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan cohérant de développement visant à faire de l’hôpital, un CHU public moderne au service du peuple Burkinabè.

Le secrétaire général du SYNTSHA, sous-section CHU-YO, Hamadi Konfé

L’hôpital Yalgado Ouédraogo (CHU-YO), hôpital de dernière référence du Burkina Faso est aujourd’hui confronté à plusieurs problèmes. Chose qui a conduit le personnel à entreprendre des mouvements de protestation dont un sit-in. Initialement une marche en direction du ministère de la Santé, le mouvement s’est converti en sit-in car le ministre de la Santé, Smaïla Ouédraogo, lors d’une rencontre avec le syndicat le 8 février, s’est engagé à résoudre ces difficultés.

Selon le secrétaire général du Syndicat des travailleurs de la santé humaine et animale (SYNTSHA), sous-section du CHU-YO, Hamadi Konfé, ils revendiquent un renforcement de la sécurité des travailleurs de l’hôpital en raison des multiples agressions subis par les agents ces derniers temps. A l’en croire, la majorité des agresseurs s’en prennent aux agents à tort à cause de l’offre insuffisante des soins du CHU-YO. En cela, il a expliqué que c’est pour cette raison qu’ils exigent également l’amélioration de leurs conditions de travail, c’est-à-dire un renforcement du personnel, des infrastructures, du matériel biomédical et des équipements et du matériel de protection. « Les travailleurs de Yalgado sont indignés et révoltés d’être insultés et frappés dans l’exercice de leur fonction dans l’impunité totale », a dit Hamadi Konfé.

Le dernier point de leurs revendications, concernait l’application de la loi 081, car n’étant pas financièrement concernés et obligés de s’en remettre à la grille des contractuels de l’Etat de la défunte loi 013.

Des promesses de la part du ministre

La grève du personnel de l’hôpital a été suspendue

Lors du Sit-in, le secrétaire général du SYNTSHA, sous-section CHU-YO, a révélé qu’au cours de leur rencontre avec le ministre, qui a d’ailleurs durée plus de 4 heures de temps, le ministre les a rassuré que des mesures seront prises.

Pour ce qui est de la sécurité, Hamadi Konfé a fait savoir que le ministre a expliqué qu’il mettra des policiers à la disposition de l’hôpital et que les agresseurs seront désormais, tous punis. En ce qui concerne les défaillances des équipements et autres problèmes qui ne rendent pas la tâche facile au personnel, il a informé que le ministre les a rassuré que tous sera résolu et que le ministère entreprendra une campagne de communication afin d’exposé à la population, les difficultés qu’ils rencontrent quant à la mise en œuvre de la gratuité. Pour terminer, le responsable syndical a laissé entendre que Smaïla Ouédraogo s’est engagé à ce que l’application de la loi 081 s’étende aux travailleurs de l’Hôpital Yalgado Ouédraogo.

Cependant, après avoir annoncé la suspension de ces mouvements qui devaient durer 2 jours, il a signalé qu’ils exigeront un rapport complet de leur rencontre de la veille du ministère, en fin de journée.

Nadège Compaoré

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Conseil des ministres : Bientôt un CHRU avec 306 lits à Gaoua

INFOWAKAT

Conseil des ministres du 27 octobre 2021 : Les grandes décisions

INFOWAKAT

Koulpélogo : 01 koglwéogo tué par des braqueurs armés à Yourga

INFOWAKAT

Procès Thomas Sankara : l’avocate de Elysée Ilboudo plaide non coupable pour son client!

INFOWAKAT

Région de l’Est : le couvre-feu prorogé de 60 jours

INFOWAKAT

Procès Thomas Sankara et 12 autres : L’avocat de Elysée Ilboudo demande une expertise mentale de son client pour incohérences dans ses propos!

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR